Météo : Alerte aux vents violents et submersion sur la façade atlantique et la Corse

Prévoyez un ciré. Ce lundi, la météo sera particulièrement moche sur la façade atlantique française. De la Bretagne aux Pyrénées, Météo-France a placé de nombreux départements en alerte jaune aux vents violents et aux orages. Les territoires bordant le littoral sont également placés en vigilance vague-submersion. Au total, 22 départements sont en alerte ce lundi, y compris pour des risques d’avalanche et de tempête en Corse. État des lieux.

Vents violents et grosse houle

On ne sortira pas le bateau ce lundi. De la Manche aux Pyrénées, tous les départements côtiers ont été placés en vigilance jaune vague-submersion ce lundi. « En mer, une houle d’ouest-nord-ouest de six à huit mètres parvient jusqu’à notre littoral. On attend de fortes vagues jusqu’au moins mercredi matin », précise Météo Bretagne dans son bulletin. A terre, la situation ne sera pas plus calme avec des vents soufflant jusqu’à 100 km/h en rafale attendus dans la journée. Un deuxième fort coup de vent devrait revenir dès mardi avec des pointes à près de 120 km/h sur le littoral breton. Des orages de grêle sont également à craindre ce lundi en Bretagne.

Dans le Sud-Ouest, d’importantes précipitations sont attendues en ce début de semaine avec des alertes pluie inondation lancées dans les Landes, les Pyrénées Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne, le Gers et l’Ariège. Denise arrive en Corse

Les deux départements corses ont également été placés en alerte jaune avec des risques de vents violents, d’orages, de fortes pluies et d’inondations. La tempête baptisée Denise devrait amener des rafales à plus de 100 km/h sur la Méditerranée.

De la neige dans les Alpes ?

Deux départements sont placés en vigilance avalanche ce lundi par Météo-France. D’importantes chutes de neige sont attendues notamment en Isère et en Haute-Savoie. La limite pluie-neige devrait se situer vers 1.500 m sur les Pyrénées et entre 1.200 à 1.400 m sur les Alpes, où les sommets devraient bien blanchir. Une nouvelle qui devrait ravir les stations de ski, dont certaines avaient dû reporter leur ouverture faute de neige.