Mercato : Quels sont les fameux « nouveaux éléments » qui pourraient faire rester Mbappé au PSG ?

A la machine à café, devant la crèche, à la réunion de campagne de Nathalie Arthaud ce lundi, on ne parlait que de ça, ou presque : « Quoi, tu n’as pas entendu les propos de  Mbappé ? » Après son festival face à Lorient (deux buts et trois passes décisives), dimanche, le Kyky de Bondy a sorti la déclaration qu’il fallait pour mettre les poils aux supporteurs parisiens. Et rendre fous les hinchas du  Real Madrid. Non, la décision quant à son futur n’est toujours pas prise.

Pire, celui que tout le monde voyait déjà avec la liquette blanche sur les épaules pourrait même rester à Paris : « Je réfléchis car il y a de nouveaux éléments, de nouveaux paramètres qu’il faut prendre en compte, c’est une décision pas facile et j’ai envie de prendre la meilleure possible », a déclaré l’attaquant international, sourire en coin. Mais, alors, quels pourraient être ses nouveaux éléments ?

> Mbappé au centre du projet

Il y a pratiquement deux ans, il nous avait déjà fait le coup, le coquin. Lors de la cérémonie des trophées UNFP, Kylian Mbappé avait lâché une première banderille en direction du board du PSG : « C’est un moment important pour moi, (…) le moment d’avoir plus de responsabilités. Peut-être au PSG, peut-être ailleurs. » L’ego de Mbappé, sûrement, qu’on disait à l’époque. Aujourd’hui, il n’y a pas photo, sans son attaquant, le PSG serait en train de lutter avec Saint-Etienne, Metz et Lorient pour ne pas descendre. Oui, même avec  Messi, Neymar, Donnarumma et compagnie.

Les dirigeants du PSG ont dû finir par comprendre ça, aussi. Et ont sûrement promis au n° 7 de lui donner les clés du camion, la clé à molette pour réparer le moteur et tout ce qui va avec. Peut-être même renommer la tour Eiffel en tour Mbappé. « J’ai toujours voulu avoir des responsabilités sur les épaules, ressentir de la pression, quitte à parfois décevoir », expliquait Mbappé fin décembre sur le site du PSG. Cette saison, avec 17 buts et 13 passes décisives en L1, des buts importants en C1, il n’a jamais autant porté le PSG. Et la perspective, peut-être, de peser dans le choix du futur entraîneur (le double Z ?) et des recrues, pourrait aider.

> Le roi du pétrole avec les Qataris

Le Real Madrid lui promet une prime à la signature de 70 à 80 millions d’euros et un salaire estimé par Marca à 25 millions d’euros. Qui dit mieux ? Le PSG bien sûr. Actuellement payé environ 22 millions d’euros par saison, Kylian Mbappé pourrait faire sauter la banque s’il prolonge son contrat à Paris. A la clé, une prime à la signature de 100 millions d’euros, selon Le Parisien, et un salaire annuel plus que doublé, avec 50 millions d’euros.

Avec cette rémunération, Mbappé deviendrait le joueur le mieux payé du club, devant Neymar et Leo Messi. A 20 Minutes, on rajoute deux tickets restau et une place pour le Zoo de Vincennes. Une offre impossible à refuser.

> Enfin une évolution sur les droits d’image

En boycottant une séance de photos et de vidéos avec des partenaires de l’équipe de France, Kylian Mbappé a dénoncé en creux une convention devenue désuète. Et ce n’est pas qu’avec les Bleus que le sujet est au centre des discussions. Avec Paris, cela pourrait aussi jouer un rôle dans sa possible prolongation de contrat. Depuis 2017 et l’arrivée de Mbappé dans la capitale, ses droits d’images sont gérés par le club. Mais Kyky, selon Le Parisien souhaite, s’il reste à Paris, contrôler l’intégralité de ses droits pour maîtriser son exposition marketing.

Un peu comme pour Neymar. Le Brésilien contrôle son image, via sa société Neymar NR Sports. « Il n’y a pas de droits à l’image, seulement un contrat de travail régissant les relations employeur-employé », avait déclaré l’avocat Gustavo Xisto à l’arrivée de Neymar à Paris en 2017. Un cadeau que n’a pas l’habitude d’offrir Florentino Perez à ses galactiques. 

> La flamme des supporteurs du PSG

Il a peut-être vu ça comme un signe. Après la piteuse élimination du PSG en Ligue des champions par le Real Madrid, les supporteurs ont déversé leur fiel sur toute l’équipe face à Bordeaux. Tous, sauf un : Kylian Mbappé. Une petite banderole avait même été sortie par le CUP pour lui demander de rester dans le club de la capitale : « Mbappé à Paris, Leonardo au pilori ! » Fin février, un autre message avait été lancé à l’adresse de l’ancien Monégasque : « De Bondy à Paris. Kylian, ton histoire s’écrit ici ! »

Pas sûr que deux trois coups de peinture sur une bâche blanche puissent faire changer une décision, mais les supporteurs du PSG sont passés récemment d’un : « Vas-y Kylian, va-t’en, Paris ne te mérite pas, on ne fera jamais rien », à un petit supplice : « Kylian, prolonge, sans toi, on ne fera jamais rien. » « Avoir l’affection des gens ici a toujours été quelque chose de sympathique, a reconnu Mbappé dimanche soir. Je les remercie pour ça. Tout un stade qui crie ton nom, ce n’est pas n’importe quoi ».

> Ecrire l’histoire à Paris

Et si, l’élimination en huitième de finale de Ligue des champions par le Real Madrid était un mal pour un bien ? Oui, car Mbappé veut gagner absolument la C1 avec le PSG. Et rien, n’y personne (enfin, si le Real Madrid) l’en empêchera. « Mon plus grand rêve serait de gagner une Ligue des champions avec le Paris Saint-Germain », avait-il déclaré à la fin de la saison dernière. Et, puis, gagner une première LDC avec Paris, c’est quand même mieux qu’en gagner une quatorzième avec la Maison Blanche, non ?

Reste aussi à Mbappé à dépasser tout le monde dans le Guiness Book des records du PSG. A 23 ans seulement, il est déjà deuxième meilleur buteur de l’histoire du club, avec 160 réalisations, à 40 unités du record de Cavani. On a sorti notre petite calculette et il faudrait que Mbappé marque un quintuplé à chaque match d’ici à la fin de la saison pour égaler l’Uruguayen. Compliqué. Au niveau des passes décisives, il n’est « que » quatrième, avec 70 offrandes, à 38 du premier Angel Di Maria. Là, aussi, ça risque d’être un peu court en huit journées. Allez, Kylian reste (au moins) une saison de plus.