Mercato: Le Barça et le Bayern annoncent un accord pour le prêt de Coutinho (ça se complique pour Neymar…)

Coutinho va rejoindre le Bayern en prêt pour une saison. — PAU BARRENA / AFP

Voilà une information qui pourrait complètement rebattre les cartes dans le dossier Neymar. Le FC Barcelone a annoncé vendredi avoir un « un accord de principe » avec le Bayern Munich concernant le prêt du Brésilien Philippe Coutinho, un coup de tonnerre dans le mercato estival alors que le milieu offensif était davantage pressenti comme monnaie d’échange pour faire revenir Neymar.

« On peut confirmer qu’il y a un accord de principe, en l’occurrence, pour le prêt de Coutinho, et à partir de là il faut sceller l’opération », a déclaré Guillermo Amor, directeur des relations institutionnelles du club catalan, au micro de la chaîne espagnole Movistar LaLiga.

Dans la soirée, le directeur sportif du Bayern Salihamidzic a semblé dire que l’affaire était conclue : « Je peux confirmer que nous sommes d’accord avec le joueur et son conseiller, a-t-il dit sur la chaîne allemande ZDF. Il manque encore quelques détails, la visite médicale et la signature, mais nous sommes heureux de pouvoir accueillir ce joueur ». Ni plus, ni moins.

Le sujet Neymar délicatement évité

Selon le quotidien espagnol El Pais, le Bayern versera au Barça 24 millions d’euros pour ce prêt payant et assumera le salaire du joueur, qui touchait environ 12 millions par saison en Catalogne.

Et qu’en est-il de Neymar alors, au moment où sa principale monnaie d’échange se fait la malle en Bavière ? « Au sujet de Neymar, il vaut mieux ne pas parler beaucoup de ça pour le moment, surtout parce qu’il n’y a rien de fait, c’est un joueur du PSG », a répondu Guillermo Amor. Ce qui doit arriver arrivera, si cela doit arriver tant que le marché est ouvert ». Youpi, le feuilleton continue…

Sport

Mercato: Neymar prêt à baisser son salaire de 15 millions pour signer au Barça… Le Havre veut Ben Arfa… Suivez les transferts en live

Sport

PSG: «C’est un bon garçon avec un très bon fond», Leonardo calme le jeu après les insultes des ultras contre Neymar

37 partages