Mercato Bordeaux: Baysse, Sankharé, Cafu… Que vont devenir les «lofteurs» des Girondins?

Paul Baysse, Jonathan Cafu et Younousse Sankharé n’ont toujours pas trouvé de club. — NICOLAS TUCAT / AFP

  • Depuis la reprise de l’entraînement, des joueurs s’entraînent à part aux Girondins de Bordeaux.
  • Si certains ont trouvé un club, d’autres cherchent encore une solution à cinq jours de la fermeture du marché des transferts.
  • S’ils restent finalement au club, ce sera à Paulo Sousa de décider ou non de les réintégrer.

Cinq jours. C’est le temps qu’il reste aux « lofteurs » des Girondins de Bordeaux pour trouver un nouveau club avant la fin du mercato estival mardi à minuit. Mis à l’écart du groupe professionnel dès la reprise de la saison (Sankharé, Mendy, Carrique) ou après le premier stage en Autriche (Baysse, Vada ou Mancini), ils s’entraînent depuis complètement à part. Avec la réserve dans un premier temps puis maintenant, seuls, avec notamment Eric Bedouet dans une sorte de «loft» comme il est de coutume de dire.

Si certains ont trouvé une porte de sortie (Vada à Almeria, Mancini à l’Aris Salonique), d’autres sont toujours bien là. Pour l’un d’entre eux, ce n’est toutefois qu’une question d’heures. Alexandre Mendy devrait en effet rejoindre Brest en prêt selon Sud Ouest et L’Equipe malgré les intérêts de Caen, Le Havre ou encore Dijon ces dernières semaines.

Pas sûr que tous trouvent preneur

Ils sont donc encore quatre à se rendre tous les matins au château du Haillan :

– Younousse Sankharé : Le joueur est fortement désiré par Leganés mais les discussions avec le club espagnol sont à l’arrêt pour le moment car les Girondins réclament un prêt payant selon les informations de 20 Minutes. Besiktas (Turquie), Nîmes et un autre club espagnol sont aussi intéressés par le milieu de terrain sénégalais.

– Paul Baysse : Le défenseur de 31 ans ne croule pas sous les offres. Le Maccabi Tel-Aviv est venu aux renseignements et plus récemment le club chypriote de Paphos mais le joueur n’a pas donné suite. Prêté à Caen la saison dernière et originaire de la région, il cherche une solution mais ne veut pas partir n’importe où. Il pourrait rester au club.

– Jonathan Cafu : Arrivée en 2017 aux Girondins, le Brésilien est aujourd’hui indésirable au club et son prêt à l’Etoile Rouge l’année dernière ne s’est pas très bien passé non plus. Pour le moment, il n’a aucune piste concrète.

– Thomas Carrique : Le jeune défenseur (20 ans) est lui aussi à la recherche d’un nouveau club après son essai non concluant à l’AC Ajaccio au mois de juillet. Les Girondins discutent actuellement d’un possible prêt avec un club belge selon nos informations.

Si certains restent, ce sera à Paulo Sousa de trancher !

Si dans un intérêt commun le club et les joueurs en question vont tout faire pour trouver une porte de sortie, reste l’hypothèse que certains ne trouvent pas preneur d’ici le 3 septembre. Que feront alors les Girondins de Bordeaux de ces joueurs ? Eh bien cela reste un peu flou : « En ce qui concerne ces joueurs, ils sont sous contrat donc ils resteront au club et ils continueront à travailler selon ce que décide Paulo Sousa », avance un dirigeant auprès de 20 Minutes.

Pour faire plus simple, si l’entraîneur portugais en a besoin, ils réintégreront le groupe sinon ils resteront en marge de celui-ci. Une dernière possibilité qui fait bondir l’un des proches d’un « lofteur » : « Si c’est le cas, ça se passera très mal et on n’hésitera pas à attaquer le club ! » Pour rappel, l’UNFP (Union nationale des footballeurs professionnels) a déjà dénoncé lors de cette intersaison la mise à l’écart de ces joueurs. Mais pour l’instant, personne n’en est encore là…

Sport

Dijon-Bordeaux : D’indésirable à indispensable, Nicolas de Préville est « un exemple » à suivre aux Girondins

Sport

Girondins de Bordeaux: Pourquoi l’arrivée de Koscielny crédibilise le projet des Américains

39 partages