Menace terroriste : Gérald Darmanin demande à la police d’être plus vigilante durant les fêtes juives

Alors que le niveau de la menace terroriste reste « très élevé », le ministre de l’Intérieur invite à ne pas baisser la garde. Gérald Darmanin a ainsi appelé les préfets et les responsables de la police et de la gendarmerie à une « vigilance renforcée » durant les fêtes juives, du 25 septembre au 18 octobre.

Dans un télégramme daté de mardi, le ministre de l’Intérieur leur demande notamment de veiller à ce que les maires mobilisent la police municipale. En conclusion de son message, Gérald Darmanin demande également d’assurer une présence physique des forces de l’ordre.

Limitation du nombre d’accès aux lieux de cultes

Parmi les « conseils de vigilance et de sécurité préventive », figurent la limitation du nombre d’accès aux lieux de cultes, des contrôles visuels des flux entrants « aux fins de détection d’individus suspects » ou une présence statique « aux heures d’arrivée et de départ des fidèles lors des rassemblements et offices ».

Lors du « mois de Tichri », plusieurs fêtes sont organisées dont Roch Hachana (25-27 septembre), Yom Kippour (4 et 5 octobre), Souccot (9-18 octobre) et Sim’hat Torah (18 octobre).