Mayotte : Emmanuel Macron promet « une réponse sécuritaire au plus vite »

Emmanuel Macron a tenté de rassurer mercredi la population de Mayotte, où se produisent des affrontements violents entre bandes rivales depuis plusieurs jours. « Nous allons maintenant lancer un travail beaucoup plus vigoureux avec les Comores pour stopper les départs » de migrants, a expliqué le président, interpellé par des élus de l’archipel lors de sa visite du Salon des maires au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, à Paris.

« On va mettre plus de moyens militaires aussi en mer pour pouvoir éviter les arrivées », a-t-il ajouté, précisant avoir « parlé ces derniers jours » avec le président des Comores, Azali Assoumani.

L’Etat fait appel au Raid

Le chef de l’Etat a en outre rappelé la décision du gouvernement de déployer à Mayotte le Raid, l’unité d’intervention d’élite de la police, à la suite des affrontements violents. « Face à ce phénomène, on va avoir d’abord une réponse sécuritaire au plus vite, ensuite de coopération mais avec beaucoup de force (avec les Comores), et troisièmement on doit poursuivre le travail en profondeur de réformes sur Mayotte, parce qu’on voit bien qu’aujourd’hui notre situation, nos règles, doivent être adaptées face à la réalité du terrain », a-t-il assuré.

Ce département français dans l’océan Indien, qui est le théâtre depuis plusieurs jours de violences entre jeunes de quartiers rivaux provoquées par le meurtre de l’un d’entre eux, compte sur l’arrivée de renforts policiers pour tenter d’endiguer le phénomène.