Matchs truqués: Un tennisman brésilien banni à vie après avoir influencé le résultat de dix matchs

Le monde du tennis est emporté depuis des mois dans un scandale de matchs truqués à l’échelle planétaire. — Martin BUREAU / AFP

Le Brésilien Diego Matos, actuellement 343e à l’ATP en double, a été banni à vie de la discipline pour avoir influencé le résultat de plusieurs matchs, et condamné à 125.000 dollars (113.000 euros) d’amende par l’Unité d’intégrité dans le tennis (TIU).

Matos, 31 ans, dont le meilleur classement a été 241e en double et 580e en simple, devra aussi rembourser 12.000 dollars (11.000 euros) de gains illégaux. Le Brésilien a été condamné pour avoir influencé le résultat de 10 matchs de tournois du circuit ITF (International Tennis Federation) au Brésil, au Sri Lanka, en Equateur, au Portugal et en Espagne.

Une prise de conscience mondiale

Il a aussi été condamné pour refus de coopérer avec l’institution disciplinaire car il n’a pas accepté que son téléphone portable soit expertisé ou de donner des justificatifs de sa situation financière. Matos ne pourra plus « disputer ou assister à toute compétition organisée ou reconnue par les autorités » du tennis, a précisé le TIU dans son communiqué.

Cette affaire fait suite à une prise de conscience générale née d’un rapport indépendant alarmant portant sur le fléau des parties arrangées dans les tournois secondaires (niveau « Future » et « Challenger »). Commandé par les organisations dirigeantes du tennis, après des accusations en janvier 2016 juste avant l’Open d’Australie, celui-ci faisait état d’un « tsunami » de matchs truqués à l’échelle planétaire.

Justice

Une enquête ouverte en France sur des soupçons de matchs truqués

Sport

L’un des deux tennismen arrêtés reconnaît «entre 20 et 30» matchs truqués

0 partage