Masters 1000 de Rome : Stefanos Tsitsipas décroche sa place en finale en battant Zverev

Une première. Stefanos Tsitsipas rencontrera dimanche en finale le numéro 1 mondial Novak Djokovic, pour une revanche de la finale du dernier Roland-Garros remportée par le Serbe, ou le Norvégien Casper Ruud (10e). Le double vainqueur de Monte-Carlo (2021 et 2022) affrontait pour la troisième fois Zverev en demi-finale en moins d’un mois, après Monte-Carlo (victoire du Grec) et Madrid (succès de l’Allemand, battu en finale par Carlos Alcaraz).

Entre deux joueurs se connaissant si bien (12e opposition), le match a sans surprise été ultra-serré sur un central écrasé par la chaleur, où les spectateurs ont apprécié les quelques gouttes envoyées dans les gradins par le préposé à l’arrosage. Zverev, vainqueur au Foro Italico en 2017 et finaliste en 2018, a enlevé la première manche en s’appuyant notamment sur une première balle performante et un brin de réussite pour convertir la seule balle de break du set. Tout en ayant pris le temps de prendre soin d’un papillon égaré sur la terre battue.

Quand l’opportunisme paye 

Mais le champion olympique a perdu de sa superbe au deuxième set avec deux doubles fautes sur son premier jeu de service, à 0-1, qui ont permis à Tsitsipas de breaker rapidement puis de faire la course en tête pour égaliser à une manche partout. Le Grec a encore été opportuniste pour profiter de la première balle de break qui s’est présentée dans la troisième manche. Il a alors pris définitivement l’ascendant, n’offrant plus d’ouverture sur ses propres jeux de service.

Lors de cette « bataille de services », comme l’a résumé Tsitsipas en conférence de presse, la clé a été d’être « capable de réussir le premier coup après le service et de mettre la pression », a souligné le vainqueur. « Il y a beaucoup d’histoire sur ces courts et vous vous sentez vraiment fier de faire votre chemin ici », a-t-il ajouté.

Zverev, pour sa part, a plaidé la fatigue après avoir atteint la finale à Madrid la semaine dernière : « J’ai joué des longs matchs ici. Je ne suis pas une machine, je suis un être humain. » La seconde demi-finale entre Djokovic, qui peut remporter sa 1.000e victoire sur le circuit, et Ruud aura lieu à partir de 19h30.