« Mask Singer » : Marie-José Pérec est la première personnalité démasquée sur TF1

L’identité de la Panthère a surpris tout le monde. — CHRISTOPHE CHEVALIN – TF1

« J’vous ai eu ! » La championne de 400 m Marie-José Péreca surpris tout le monde, des jurés au public en passant par Camille Combal, dans la première de l’émission Mask Singer, ce vendredi soir sur TF1.

La triple médaillée olympique de 51 ans se cachait derrière un masque de panthère rouge. Plus tôt dans la soirée, elle avait interprété et Papaoutai de Stromae et Balance ton quoi d’Angèle.

Quant aux indices qu’elle avait donné sur son identité, ils prennent bien plus de sens à la lumière de cette révélation : « Mon physique m’a permis de défiler sur les podiums. Je n’hésite pas à utiliser mon nom pour sauter des obstacles. Je dois avoir des pouvoirs extraordinaires […]. Je suis l’une des femmes les plus puissantes », avait-elle ajouté, se comparant à Michelle Obama, parce qu’elles partagent « une cause commune » et parce que « comme elle, vous connaissez mon homme », en l’occurrence, le champion de ski acrobatique Sébastien Foucras.

Des jurés à côté de la plaque

De quoi brouiller les pistes pour les jurés « enquêteurs », Alessandra Sublet, Kev Adams, Anggun et Jarry, qui ne s’attendaient pas à la présence de l’athlète sous le masque : ils et elles avaient suggéré Carla Bruni, Julie Gayet, Sonia Rolland ou encore Iris Mittenaere.

Car c’est tout le principe de Mask Singer : les jurés ne savent rien des personnalités qui tentent de les convaincre en chantant sous des costumes d’animaux. Dans ce premier numéro s’affrontaient donc une panthère rouge, une licorne, un aigle, un hippocampe en marinière, un panda à lunettes dorées ou encore un monstre jaune à six mains. Les candidats ayant le moins séduit le public en plateau et les jurés « enquêteurs » se sont retrouvés dans un ultime round éliminatoire, qui, pour cette première, a donc été défavorable à Marie-José – panthère rouge – Pérec.

Largement en tête des audiences

Mask Singer a été lancée en Corée du Sud en février 2015, et a été adaptée dans plusieurs pays d’Asie, avant d’arriver à la télévision américaine en début d’année. L’Allemagne et le Mexique ont déjà proposé leur propre version, et plusieurs pays d’Europe outre la France s’y mettent également.

TF1 misait gros avec cette nouveauté. La chaîne a relevé son pari : la première de Mask Singer a rassemblé 6,60 millions de téléspectateurs selon Médiamétrie, se hissant largement en tête des audiences de la soirée avec 32,5 % de parts d’audience. La part des femmes responsables des achats de moins de cinquante ans (FRDA-50, nouvelle dénomination de « la ménagère de moins de 50 ans »), cible privilégiée des chaînes de télé, s’élevait même à 48,6 %.

Télévision

Flavie Flament est de retour avec « L’Atelier » sur M6 : « J’avais envie de renouer avec le plaisir d’aller tourner »

Télévision

Amazon Prime Video : Le phénomène « Love Island » débarque en France

273 partages