Marseille : Philippe Douste-Blazy à son tour poussé vers la sortie de l’IHU

Soyons honnêtes, il m’avait échappé que Philippe Douste-Blazy occupait une fonction à l’IHU. C’est dire si l’ancien ministre de l’Europe, puis de la Santé de Jacques Chirac s’est montré discret dans son rôle de « personnalité qualifié » au sein du conseil d’administration de l’IHU de Marseille. Un rôle qui devrait prendre fin prochainement, François Crémieux, le directeur des Hôpitaux de Marseille, ayant demandé son départ, rapporte le JDD dans sa dernière édition.

On y apprend que Philippe Douste-Blazy, réputé proche du controversé professeur Didier Raoult mis à la retraite le 31 août dernier, n’a pas siégé lors des quinze derniers conseils d’administration. L’ancien cardiologue s’était par ailleurs fait remarquer au début de la pandémie de Covid-19 en initiant une pétition de soutien du « protocole Didier Raoult » qui préconisait de prescrire de l’hydroxychloroquine aux patients malades. Une pétition qu’il avait indiqué toutefois regretter près d’un an plus tard.