Marseille : Les agents du nettoyage en grève à la gare Saint-Charles

Les emballages alimentaires s’amoncellent à la gare Saint-Charles de 
Marseille, où les agents du nettoyage sont en grève, craignant pour leurs emplois après l’attribution par la SNCF​ du marché de la gare d’Aix TGV à une entreprise, sans garantie de reprise des salariés.

Ramassage des poubelles et désinfection à l’arrêt depuis mercredi : les détritus débordaient aux abords des quais de la principale gare de la deuxième ville de France. Une banderole accrochée à la façade indiquait « nettoyage en grève à cause de la SNCF », a constaté lundi une journaliste de l’AFP.

Le marché du nettoyage de la gare Aix TGV en question

« Depuis plusieurs mois, le climat avec la SNCF est très tendu, surtout depuis l’attribution à compter du 1er avril 2022 du marché du nettoyage de la gare Aix TGV à une société « qui laisse sur le carreau » les neuf salariés », détaille dans un tract le syndicat CAT des salariés des entreprises de propreté.

Le marché de la gare d’Aix TGV a été remporté « dans des conditions très discutables » en ne « respectant pas » une annexe de la « convention collective des entreprises de propreté garantissant aux salariés d’être repris avec le maintien de tous leurs acquis », ajoute le document.