Marseille : Le parc des Calanques rouvre, mais il ne faudra pas « stresser les animaux »

De nouveaux sites de nidification ont été observés pendant le confinement. — Pixabay

Avant le confinement, trimballer une enceinte Bose sur les sentiers du Parc national des Calanques était une simple faute de goût. C’est désormais une pratique officiellement déconseillée. Le parc situé entre Marseille et Cassis annonce ce lundi dans un communiqué sa réouverture totale ce mardi, mais précise que celle-ci devra se faire en « mode quiétude. »

Le confinement a eu de nombreux effets bénéfiques pour la biodiversité : « de nouveaux sites de nidification ont été identifiés et certaines plantes annuelles connaissent des floraisons exceptionnelles », illustrent les agents du Parc. Ils évoquent la possibilité d’observer un circaète Jean-Le-Blanc ou un hibou grand-duc dans le ciel… A condition d’être silencieux et de tenir son chien en laisse.

Modifier son cap face aux oiseaux

En mer, les plaisanciers pourront peut-être apercevoir des puffins, voire des cétacés : deux rorquals ont été filmés dans les eaux du parc pendant le confinement. Face à des oiseaux marins posés sur l’eau, il faut modifier son cap. Et en cas de rencontre avec un rorqual ou des dauphins, il faut suivre le code de bonne conduite du sanctuaire Pelagos.

Par ailleurs, il faudra bien évidemment appliquer les gestes barrières sur les sentiers et les plages du parc : s’asseoir ou s’allonger reste interdit. Pas de regroupements de plus de dix personnes et une distance de deux mètres devra être respectée lors des croisements sur les sentiers. Les contrevenants pourront être verbalisés.

Planète

Marseille : Arracher les plantes envahissantes dans les calanques, une solution efficace pour la biodiversité ?

Société

Marseille pour les nuls (3/10): Pourquoi l’eau est-elle si froide dans les calanques?

19 partages