Marseille : Des marins-pompiers condamnés après un bizutage

Illustration de marins pompiers — FRANCK PENNANT / AFP

Selon une information de La Provence, six marins pompiers ​des casernes ont été condamnés à des peines allant de cinq à neuf mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Marseille. Ces marins-pompiers sont accusés de harcèlement moral ou de violences volontaires exercés sur des collègues fraîchement arrivés dans le cadre d’un « bizutage ».

Les faits se sont produits en 2015 et 2016. Ces pompiers sont accusés d’avoir instauré des jeux d’intégration violents, à base notamment de fessées, sur les nouvelles recrues du bataillon.

0 partage