Manifestation au Liban : Casseroles au balcon, le rendez-vous des opposants au pouvoir

Une manifestante libanaise munie d’une casseroles devant une succursale de la banque centrale lors des manifestations antigouvernementales en cours à Sidon (Saïda), une ville du sud du Liban, le 8 novembre 2019. — Mahmoud ZAYYAT / AFP

Pour réveiller le gouvernement. Au Liban, la vague de contestation qui secoue le pays depuis plusieurs semaines ne désemplit pas. Routes bloquées, rassemblements devant des ministères et depuis peu : utilisation de casseroles. Comme le montrent de nombreuses vidéos publiées depuis lundi sur les réseaux sociaux, les accessoires de cuisine sont utilisés pour protester contre le gouvernement notamment accusé de corruption.

Chaque jour à 20 heures, des Libanais sortent à leurs fenêtres et leurs balcons pour taper à l’unissons sur des casseroles. Les vidéos d’internautes montrent ainsi des quartiers aux rues désertes, sans aucun manifestant, mais où retentit dans la nuit, un bruyant concerto de poêles et de marmites. Une manière de réveiller le gouvernement endormi expliquent des internautes dans leurs tweets: «Il faut que tous les voisins de chefs au pouvoir, qu’ils soientt officiels ou corrompus, fassent du bruit de casserole la nuit de façon coordonnée […] De nombreuses personnes ne dorment pas en pensant à l’avenir de leurs enfants. Alors, ce n’est pas grave si eux non plus ne dorment pas.»

Contre Fillon et la monarchie de juillet aussi

Ce rendez-vous des casseroles avait déjà été adopté en 2012 au Québec par les habitants opposés à la loi spéciale, qui portait atteinte au droit de grève. L’outil est traditionnellement utilisé lors des manifestations chiliennes depuis de nombreuses années. On le retrouve également lors du mouvement protestataire de 2013 en Turquie, comme le montre cette vidéo.

En France, certains citoyens les faisaient retentir à chaque sortie publique de François Fillon en réponse aux accusations dont il fait l’objet au moment de la campagne présidentielle de 2017. Mais les premiers concerts de casseroles semblent avoir commencé bien avant puisqu’ils auraient été pratiqués par les opposants à la monarchie de juillet en 1848.

By the Web

Liban: Comment une taxe sur WhatsApp a lancé l’un des plus gros mouvements de contestation du pays

Monde

Liban : Les manifestants se mobilisent après un rassemblement pro-pouvoir

31 partages