Maine-et-Loire : Un ancien pompier condamné pour son implication dans l’incendie géant de cet été

L’incendie avait été qualifié d’« inédit », voire d’« historique ». Un mois après le feu géant de Baugé-Clefs (Maine-et-Loire), qui avait ravagé quelque 1.500 hectares de forêt, un jeune homme a été condamné ce mardi à sept mois de prison avec sursis par le tribunal de Saumur, rapporte la gendarmerie.

Agé d’une vingtaine d’années, cet ancien sapeur-pompier a reconnu « être à l’origine de l’un des départs de feu qu’il aurait déclenché accidentellement en jetant une cigarette ». L’homme a également écopé d’une obligation de soins, d’une obligation de trouver un travail et de suivre un stage de citoyenneté.

Plus de 400 pompiers

Lors de cet incendie, plus de 400 pompiers de quinze départements différents, 130 véhicules et deux avions bombardiers d’eau avaient été engagés pour combattre les flammes, qu’il a fallu plusieurs jours pour contenir. Pas moins de 70 gendarmes avaient été mobilisés pour participer à l’évacuation de dizaines habitations.