Lyon: Une vingtaine de tags «odieux» de croix gammées et d’insultes racistes ont été découverts sur des commerces

La police a constaté ce vendredi la vingtaine de tags racistes et antisémites effectués dans la nuit au niveau de l’avenue Berthelot, dans le 7e arrondissement de Lyon. JEFF PACHOUD — AFP

Les autorités ont été unanimement choquées par des actes racistes, ce vendredi à Lyon. Une vingtaine d’inscriptions racistes et antisémites ont en effet été taguées dans la nuit de jeudi à vendredi dans le 7e arrondissement de  Lyon, a indiqué la préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Les inscriptions faites à la peinture orange, à savoir notamment des croix gammées et des insultes, ont été découvertes sur des commerces, ainsi que sur un cabinet infirmier de l’avenue Berthelot, comme l’avait révélé le magazine Lyon Capitale sur son site ce vendredi matin.

Le président de la Métropole entre « nausée » et « colère »

La ministre de la santé Agnès Buzyn, en visite à Lyon, s’est rendue sur place, accompagnée du préfet du Rhône Pascal Mailhos et du maire de la ville Gérard Collomb. Les autorités ont « unanimement condamné ces actes odieux, d’autant plus dans une ville comme Lyon qui fut le théâtre de la résistance », a rapporté le service de presse de la préfecture.

Le président de la Métropole David Kimelfeld a indiqué sur Twitter éprouver « nausée et colère », soulignant que ces inscriptions avaient été taguées sur l’avenue où se trouve le Centre d’histoire de la résistance et de la déportation (CHRD). « La Ville de Lyon et la mairie du 7e arrondissement font le nécessaire pour que ces horreurs soient effacées rapidement. Les coupables devront être traduits devant la justice », ajoute David Kimelfeld.

1 partage