Lyon : Un nouveau samedi de piétonnisation

La ville de Lyon organise un nouveau samedi de piétonnisation le 5 juin. — Konrad / Sipa

Samedi, une partie de la ville de Lyon sera rendue aux piétons, de 11 heures à 19 heures. Une nouvelle expérimentation sera menée en presqu’île mais également dans d’autres arrondissements, a annoncé la mairie. L’opération appelée « La voie est libre » entend mesurer les « bienfaits de la tranquillisation de l’espace public à différents niveaux », à savoir le bruit, la qualité de l’air et la baisse de la circulation automobile. « A terme l’objectif est de pouvoir pérenniser ce type d’opération pour permettre aux usagers de se réapproprier l’espace public », ajoute-t-elle.

Dans le détail, elle concernera tout le secteur des Terreaux jusqu’aux rues Saint-Polycarpe, Leynaud et Sainte-Catherine, celui des Cordeliers, un bout des Quais Pierre Scize. Le deuxième arrondissement ne sera pas concerné à l’inverse de la Croix-Rousse dont la Grande rue sera fermée ainsi que les rues la traversant perpendiculairement (rue Dumange, rue d’Ivry, rue du mail…)

Le 2e arrondissement pas concerné, les 8e et 5e peu impactés

Dans le 3e arrondissement, la piétonnisation englobera les rues Paul Bert, Etienne Richerand et Moissonnier. Dans le 6e arrondissement, seuls les abords de la place Edgar Quinet seront inclus dans le périmètre.

Les rues Bonald, Pasteur, Jaboulay et Sébastien Gryphe seront également piétonnisés dans le 7e, de même que la place Ambroise-Courtois dans le 8e. Enfin, une partie du quartier de Vaise (9e) sera elle aussi interdite aux automobilistes non-résidents (Grande rue de Vaise, rue du Mont d’Or et rue du Bourbonnais).

Certains véhicules seront néanmoins autorisés à circuler et stationner sans justificatif : les services d’urgence, d’intervention, de secours et de services publics, les transports de fonds, les convois funéraires, les bus TCL. Les riverains devront présenter leur vignette de stationnement résidentiel et/une facture attestant de leur adresse.

Les personnes à mobilité réduite, les professionnels de santé, les livreurs, les artisans, les taxis, VTC, les non-résidents disposant d’un garage dans le secteur sont autorisés à circuler et à stationner dans les périmètres (sauf rues interdites), sur présentation d’un justificatif ou d’une carte professionnelle.

0 partage