Lyon : Un homme condamné après avoir frappé sa compagne avec un rétroviseur, le jour de Noël

Une violente agression s’est déroulée en plein jour de Noël sous le tunnel de Fourvière à Lyon. Une mère de famille a été frappée par son compagnon sous les yeux de ses trois enfants, âgés de 4 à 7 ans, et de sa mère. Même si la victime n’a pas souhaité déposer plainte, l’agresseur a été jugé le 27 décembre, comme le révèle Le Progrès.

« Il m’a frappée pour me fermer ma bouche parce que je l’avais trop provoqué », a témoigné la victime au palais de justice de Lyon. Celle-ci souffre de cinq fractures au niveau du visage et elle s’est vue délivrer 15 jours d’incapacité totale de travail (ITT).

L’homme avait déjà été condamné en 2020

Le prévenu, âgé de 33 ans et résidant à Craponne (Rhône), qui s’est excusé d’avoir « craqué », a arraché le rétroviseur intérieur de leur véhicule pour l’écraser sur le visage de sa compagne. Son avocat a précisé que la victime avait « passé la journée de Noël à s’alcooliser massivement » et qu’elle aurait insisté pour prendre le volant. « Mais rien ne justifie et n’excuse cette attitude dangereuse », a répondu à ce propos le ministère public.

Pour ces « violences volontaires avec arme par destination », le tribunal a condamné l’homme à 12 mois de prison, dont 6 avec sursis probatoire. Le trentenaire, qui avait déjà été condamné pour des violences sur sa compagne en 2020 (300 euros d’amende et un stade de sensibilisation), pourra bénéficier d’une peine aménageable sous la forme d’une semi-liberté.