Lyon : Les commerces climatisés devront laisser leurs portes fermées par arrêté municipal

Energivore, la climatisation n’est pas écologique. Surtout lorsque la fraîcheur est générée à perte. Ce mercredi, Grégory Doucet, le maire EELV de Lyon, a fait signer un arrêté municipal pour réglementer l’usage de la climatisation par les commerces.

Certains laissaient leurs portes ouvertes pour attirer le client, gâchant une importante énergie : ils sont désormais contraints à fermer leurs portes.

Un gaspillage intolérable dans le contexte actuel

Cette décision a été prise « pour encourager les bonnes pratiques et éviter le gaspillage d’énergie. Une décision de bon sens pour le bien de la planète, et donc pour le bien de toutes et tous », a déclaré Grégory Doucet dans un communiqué. « Dans un contexte où les températures grimpent et les prix de l’énergie augmentent, nous lançons un appel à la mobilisation pour plus de sobriété », ajoute-t-il.

Lyon emboîte ainsi le pas à Bourg-en-Bresse (Ain), où le maire PS Jean-François Debat, avait émis, vendredi 15 juillet, un arrêté sanctionnant les enseignes qui laisseraient leurs portes ouvertes alors que le système de climatisation – ou de chauffage l’hiver – est en marche. Cet arrêté était présenté comme une première en France. « J’ai toujours considéré que c’est un gaspillage, et dans la période actuelle, je considère que ce gaspillage est devenu intolérable et insupportable », avait déclaré Jean-François Debat à l’AFP.