Lyon : La nouvelle brigade de CRS voulue par Gérald Darmanin compte « reprendre le contrôle de la Guillotière »

Trois jours après la venue de Gérald Darmanin à Lyon, le renforcement des forces de l’ordre dédiées à la Guillotière (Lyon 3e et 7e) est déjà concret. Préfet du Rhône délégué à la sécurité, Ivan Bouchier s’est en effet rendu mardi soir dans ce quartier sensible du centre-ville, où trois policiers en civil ont été lynchés le 20 juillet, pour accompagner une nouvelle brigade de Compagnies républicaines de sécurité (CRS).

Composée de 70 agents, celle-ci correspond aux annonces du ministre de l’Intérieur, qui souhaite augmenter sensiblement les effectifs de police lyonnais, en faisant notamment passer la Brigade spécialisée de terrain (BST) de 23 à 31 agents, comme cela était prévu lors de la création de cette brigade en février. Côté CRS, Gérald Darmanin avait indiqué l’arrivée dans la métropole de Lyon d’une unité de « 70 policiers ou gendarmes mobiles qui serviront en premier lieu à la Guillotière ».

Ceux-ci étaient donc présents mardi soir au niveau de la place Gabriel Péri. Ivan Bouchier a confié au Progrès vouloir une « reprise de la maîtrise et du contrôle de la Guillotière ». « Je suis là pour m’assurer de la mise en œuvre rapide et effective de la décision du ministre de l’Intérieur. Cette nouvelle unité de CRS est arrivée ce mardi et elle va rester le temps qu’il faudra », assure le préfet délégué à la sécurité, précisant que plusieurs interpellations ont été effectuées dans la soirée.