Lyon : Gérard Collomb révèle être atteint d’un cancer de l’estomac

« Je vais me battre contre la maladie ». Vendredi matin, Gérard Collomb, ancien maire de Lyon et ministre de l’Intérieur, a annoncé être atteint d’un cancer de l’estomac. Le diagnostic a été posé lundi, précise-t-il.

Agé de 75 ans, il se dit déterminé à vaincre ce cancer « avec la même énergie » qu’il avait « mise au service de Lyon » et de la métropole de Lyon quand il en « exerçait les fonctions de maire et de président ».

Doucet lui apporte son soutien

Conseiller municipal de 1977 à 1995, Gérard Collomb a accédé à la maire de Lyon en 200. Il y est resté 16 ans avant de passer les rênes à son premier adjoint Georges Képénékian en 2017, lorsqu’il a été nommé ministre de l’Intérieur par Emmanuel Macron. Une courte parenthèse. L’ancien premier flic de France a rapidement claqué la porte de la place Beauvau avec perte et fracas, pour revenir sur ses terres lyonnaises en 2018. Et reprendre par la même occasion son écharpe de maire.

Battu en 2020 au terme d’une guerre fratricide avec ses anciens fidèles, Gérard Collomb, qui briguait un quatrième mandat, a laissé sa place à l’écologiste Grégory Doucet. Ce dernier lui a apporté son soutien pour le combat à mener. « Je souhaite sincèrement vous le redire après notre appel, recevez mes pensées fraternelles et mon sincère soutien. Prenez soin de vous », a-t-il écrit sur les réseaux sociaux.

Depuis sa défaite en 2020, Gérard Collomb est resté très actif dans l’opposition et sur la scène politique locale. Il est toujours conseiller à la mairie et à la métropole.