Lot : Le mouvement complotiste One Nation tire un trait sur son oasis « de paix » à Sénaillac-Lauzès

Le « laboratoire du Nouveau Monde » ne verra pas le jour à Sénaillac-Lauzès, dans le Lot. Fin août, Alice Pazalmar et son compagnon Sylvain « Outlow », membres du mouvement complotiste One Nation, lançaient sur la plateforme de crowdfunding HelloAsso une cagnotte pour collecter 750.000 euros. Avec cet argent de divers donateurs, dans une vidéo, le couple comptait financer l’achat d’un terrain de 200 hectares pour y créer son OneLab, une oasis « loin des injections de l’Avoir, un endroit pour partager l’amour du Vivant, dans la bienveillance et la confiance ».

Mais face à la levée de boucliers suscitée par ce projet, que ce soit chez les habitants du petit village du Lot ou le député Aurelien Pradié, HelloAsso a décidé début octobre la cagnotte qui avait déjà atteint près de 270.000 euros.

Dans la foulée, la Safer, la société d’aménagement foncier et d’établissement rural, préemptait cette propriété au cœur du Quercy. 
Un coup d’arrêt pour le projet qu’ont confirmé ce dimanche ses initiateurs sur leur site Internet. Dans un courrier qui commence par rappeler que « OneLab a touché le cœur de nombreux enfants intérieurs », les deux acolytes expliquent que « ce projet de paix aurait eu grande difficulté à déployer son harmonie dans un climat d’hostilité pré-fabriqué ».

650 donateurs remboursés

La faute en incomberait en particulier aux médias, qu’ils remercient tout de même « d’avoir propagé le message dans les oreilles du plus grand nombre (…) d’avoir effrayé les âmes tranquilles du village avec votre vision distordue de la réalité ».

Dans cette lettre, ils indiquent que les 650 donateurs de la cagnotte, ainsi que les autres, seront remboursés « jusqu’au dernier ». Que le fonds de dotation sera dissous et son compte en banque fermé. Mais que le projet d’oasis ne s’arrêtera pas pour autant en chemin. « Sa non-réalisation va donner naissance à une multitude de vrais projets libérés de faux obstacles que l’on se créés nous-mêmes », assurent les membres de One Nation.

Dans une vidéo, Sylvain «Outlow» se défend de faire partie de la même mouvance complotiste que Remy Daillet, mis en examen pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle » récemment et qui projetait de « renverser les institutions ». « Complotiste, un mot fourre-tout dès que tu as une question. Les complotistes ce sont les mécréants de la pensée unique », assure-t-il d’une voix calme sur sa chaîne YouTube où pour lui, « c’est la République française qui est la plus grande secte ».