Lorraine : Un homme condamné pour avoir passé plus de 1.000 appels au SAMU en trois mois

Illustration d’un médecin du Samu, ici à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

C’est un numéro d’appel d’urgence, avec des opérateurs qui sont déjà surchargés… Pourtant, un sexagénaire n’a pas hésité pendant trois mois, en 2019, à passer plus de 1.000 appels au SAMU, rapporte le Républicain Lorrain. Les équipes médicales avaient bien évidemment déposé plainte, mais cela ne l’avait pas empêché de continuer à harceler les agents avec des appels malveillants. Il comparaissait mardi devant le tribunal correctionnel de Briey (Meurthe-et-Moselle).

A la barre, la représentante du CHRU de Nancy a expliqué que l’individu « tenait des propos à caractère sexuel » et « monopolisait les lignes d’un service de secours d’importance vitale », précisent nos confrères.

Le prévenu a finalement écopé de trois mois de prison avec sursis et devra payer 2.300 euros de dommages et intérêts au CHRU de Nancy.

Paris

Démissions à l’hôpital public : « On refuse d’être les complices de ce sous-financement institutionnalisé »

Société

Belfort : Une retraitée décède malgré plusieurs appels au SAMU, sa famille porte plainte

0 partage