Londres : La statue de cire du roi Charles entartée par des militants écologistes

Un gâteau pour le climat. Des militants écologistes du groupe Just Stop Oil ont entarté lundi l’effigie de cire du roi Charles III au célèbre musée londonien Madame Tussauds, dans le cadre d’une série d’actions pour exiger l’arrêt de l’exploration pétrolière et gazière. Quatre personnes ont été interpellées pour dégradations, selon la police de Londres. Deux membres du groupe, qui avaient acheté leurs billets, ont écrasé un gâteau au chocolat sur le visage de la statue de cire du roi, fervent défenseur de l’environnement, a revendiqué Just Stop Oil dans un communiqué.

Selon le musée, deux manifestants ont jeté « ce que nous pensons être un gâteau sur nos personnages de la famille royale ». L’établissement reste ouvert, à l’exception de l’installation touchée, a indiqué un porte-parole de Madame Tussauds.

Lors de cette action, l’un des militants a repris les propos d’un discours prononcé fin 2019 par Charles, alors prince de Galles, soulignant que les jeunes de la génération de ses petits-enfants « exigent des actions immédiates et non simplement des mots ». « La science est claire. La demande est claire : arrêtez les nouveaux projets pétroliers et gaziers. C’est de la tarte », ont déclaré dans un communiqué les militants Eilidh McFadden, 20 ans, et Tom Johnson, 29 ans.

Le groupe Just Stop Oil a lancé début octobre une série d’actions et de blocages quotidiens à Londres, où ils ont notamment lancé de la soupe les Tournesols de Van Gogh à la National Gallery, ou aspergé de peinture une concession Aston Martin. Dimanche, des militants du groupe écologiste Last Generation ont lancé de la purée sur Les Meules de Monet dans un musée à Postdam, en Allemagne.