L’Occitanie décroche le titre de région la plus bio d’Europe

En France, une exploitation agricole bio sur quatre se trouve en Occitanie. Avec 13.265 exploitations classées AB l’an dernier dans ses 13 départements, la région se distingue comme le territoire le plus en pointe dans ce domaine. Ce qui lui a valu ce vendredi d’être élu « meilleure région biologique d’Europe » par la Commission européenne qui récompense ainsi les actions menées au niveau local en faveur du « développement de l’agriculture biologique ».

« Convaincus que le bio c’est bon pour la santé des consommateurs, plus rémunérateur pour les agriculteurs et plus respectueux de la planète, depuis 2016 nous avons investi au total 42 millions d’euros, et triplé notre budget dédié à l’agriculture », a indiqué la présidente socialiste de la collectivité, Carole Delga après l’attribution de ce prix. Il était décerné pour la première fois à Bruxelles par le commissaire européen à l’Agriculture et au Développement rural, le Polonais Janusz Wojciechowski.

Dans cette région, la part du bio continue de croître avec un nombre d’exploitations qui a augmenté de 12,7 % en un an et a été multiplié par près de trois en dix ans, selon l’Observatoire régional de l’agriculture bio en Occitanie. Et c’est le département du Gers qui est le plus performant avec 116.561 hectares bios ou en conversion.

Ce sont les cultures fourragères, ainsi que celles des céréales et oléoprotéagineux qui sont les plus développées sur ce territoire. Mais elle est aussi très présente dans le domaine viticole. A l’heure actuelle, 57.000 ha sont certifiés bio ou en conversion, ce qui représente plus d’un tiers de la production de vins bio et fait de l’Occitanie la première région viticole bio de France.

C’est la Nouvelle-Aquitaine qui se place en seconde position des régions françaises les plus bio, avec 360.000 hectares. Ce qui fait vraiment du Sud-Ouest le leader de l’agriculture AB dans l’Hexagone.