Liseuses numériques : Quelles sont les plus compactes pour nous accompagner dans nos déplacements ?

Bouquiner en toute liberté. Au format livre de poche avec leur écran de 6 pouces (15,24 cm), certaines liseuses numériques compactes et légères sont à même de nous accompagner quotidiennement dans les transports.

De 89 euros à 139 euros, les modèles testés par 20 Minutes ont en commun leur extrême simplicité d’usage. Avec une autonomie de plusieurs semaines, une mémoire pouvant ingurgiter des milliers de bouquins, BD et mangas, on peut oublier son ardoise au fond d’un sac et l’en extraire à loisir pour dévorer quelques pages ou chapitres…

Housse ou étui: l'indispensable accessoire qui fait grimper l'addition lors de l'achat d'une liseuse.
Housse ou étui: l’indispensable accessoire qui fait grimper l’addition lors de l’achat d’une liseuse. – BOOKEEN

Avant l’achat, plusieurs critères sont à considérer. Outre le design et le prix de l’appareil convoité, une attention particulière sera d’abord portée sur la résolution de l’écran. Exprimée en dpi (dot per inch), elle témoigne de la finesse de l’affichage, un point essentiel si l’on veut lire plus confortablement des BD ou des mangas. Autre aspect : l’étanchéité ou non de la liseuse. Cela n’a pas trop d’importance au quotidien dans le bus ou le métro, mais davantage pour les prochaines vacances sur les plages de Punta Cana.

Enfin, il faut impérativement associer à sa liseuse une housse ou un étui de transport pour la protéger. Cet accessoire, qui n’est jamais fourni avec l’appareil, peut faire grimper l’addition d’une vingtaine à 70 euros environ pour un étui en cuir.

La plus classique : Kindle Paperwhite

La petite liseuse Kindle Paperwhite estampillée Amazon n’a pas changé depuis 2018. En attendant son renouvellement, l’appareil reste une valeur sûre, qui permet de s’équiper d’un e-reader à prix serré. Petit préalable : les livres numériques vendus par Amazon sont au format propriétaire AZW3, non compatible avec des liseuses d’autres marques qui privilégient le format universel ePUB. Les utilisateurs aguerris pourront néanmoins les convertir à l’aide du logiciel Calibre.

La Kindle Paperwhite est l'une des rares liseuses d'entrée de gamme qui soit étanche.
La Kindle Paperwhite est l’une des rares liseuses d’entrée de gamme qui soit étanche. – AMAZON

Agréable en main avec son revêtement antidérapant, le Paperwhite propose une autonomie de trois semaines, à raison de 60 minutes de lecture quotidienne, le temps de nombreux déplacements pour aller au travail. On apprécie l’étanchéité du produit (norme IPX8) qui se dispense cependant de filtre anti-lumière bleue, ainsi que de mode Nuit, contrairement à d’autres liseuses qui en sont équipées pour soulager la vue des lecteurs insomniaques.

La nuit, la Kindle Paperwhite ne dispose pas de filtre anti lumière bleue.
La nuit, la Kindle Paperwhite ne dispose pas de filtre anti lumière bleue. – AMAZON

Conseil : privilégiez la version 32 Go si vous êtes fans de mangas, plus gourmands en mémoire. Enfin, ajoutez 10 euros au tarif de vente pour supprimer les publicités personnalisées qui s’afficheront à chaque mise en route de la Paperwhite, un petit surcoût qui vous évitera de laisser polluer votre bibliothèque numérique.

Ecran : 6’’ / Résolution : 300 dpi/Poids : 182 g. /89,99 euros (8 Go) ; 104,99 euros (32 Go).

La plus facile : Kobo Nia

Pouvant transporter jusqu’à 6.000 ouvrages et prenant en charge neuf formats (dont ePub, PDF…), la liseuse Nia est d’un usage enfantin et très agréable en main. Son revêtement arrière avec une finition nid d’abeille offre une préhension que les autres n’ont pas. L’appareil se distingue par son confort de lecture en plein jour. Anti-reflet, son écran possède une bonne luminosité qu’il est possible de doser sur une échelle de 1 à 100 %. Nous l’avons testée en plein soleil sans avoir été incommodés.

L'écran de la Kobo Nia supporte la lecture au soleil.
L’écran de la Kobo Nia supporte la lecture au soleil. – KOBO

Pour les noctambules ou les insomniaques, le mode ComfortLight proposé par Kobo (et commun à l’ensemble des liseuses du constructeur) adoucit la luminosité de la liseuse en pleine nuit. De quoi ne pas déranger son éventuel partenaire de chambrée. Hélas, la Nia ne dispose pas de filtre anti-lumière bleue et n’est pas étanche.

Ecran : 6’’ / Résolution : 212 dpi/Poids : 172 g. /99,99 euros (8 Go).

La plus légère : Vivlio Touch Lux 5

Compatible avec les formats ePub et PDF, la petite liseuse française Touch Lux 5 possède de sérieux arguments. Un poids mini (155 g) et un abord engageant avec son design rouge qui tranche avec celui des classiques e-readers noirs ou blancs. La Touch Lux 5 peut contenir de 4000 à 6000 ouvrages dans sa mémoire de 8 Go. Celle-ci est extensible jusqu’à 32 Go avec une carte microSD.

La Vivlio Touch Lux 5 adapte son rétroéclairage à la lumière ambiante.
La Vivlio Touch Lux 5 adapte son rétroéclairage à la lumière ambiante. – VIVLIO

A l’usage, nous avons notamment apprécié le rétroéclairage SmartLight de l’appareil. En fonction de l’horloge interne de la liseuse, il adapte la température des couleurs au fur et à mesure que l’heure passe. L’éclairage devient ainsi de plus en plus chaud et ne fatigue pas la vue, notamment lorsque l’on lit dans la pénombre.

La Vivlio Touch Lux 5 disponible en deux coloris.
La Vivlio Touch Lux 5 disponible en deux coloris. – VIVLIO

Attention, la résolution de la Touch Lux 5 n’étant que de 212 dpi, son utilisation est davantage recommandée pour les livres que pour les BD qui nécessitent un affichage plus fin et détaillé. Et cette liseuse n’est pas étanche.

Ecran : 6’’ / Résolution : 212 dpi/Poids : 155 g. /119,99 euros (8 Go extensibles).

La plus partageuse : Bookeen Diva HD

Particularité de la liseuse française Diva HD : outre le format ePub, elle prend en charge le format d’e-book open source LCP (Licensed Content Protection). L’intérêt est que les livres achetés peuvent être prêtés (jusqu’à une dizaine d’échanges selon les éditeurs) et transiter d’une liseuse à une autre, comme on le fait avec de classiques livres imprimés. Une manipulation reste néanmoins nécessaire : un livre numérique au format LCP devra préalablement être déplacé de votre liseuse vers un ordinateur par simple copier/coller, puis envoyé par mail, logé dans une clé USB, dupliqué…

La Diva HD permet de prêter les livres numériques que l'on a achetés.
La Diva HD permet de prêter les livres numériques que l’on a achetés. – BOOKEEN

Certes, elle n’est pas étanche et son design est un peu massif, mais la Diva HD dispose d’un rétroéclairage nocturne (désactivable), avec des couleurs plus chaudes afin de ne pas fatiguer la vue. Et sa mémoire interne est de 16 Go, contre 8 Go seulement pour ses concurrentes.

Ecran : 6’’ / Résolution : 300 dpi/Poids : 240 g. /139,99 euros (16 Go).