Lille : Qu’y a-t-il derrière cette vidéo d’une interpellation largement partagée sur les réseaux sociaux ?

La vidéo postée par Kévin Piotrovski sur Twitter. — Repro 20 Minutes

La vidéo de l’arrestation d’un sexagénaire à Lille, samedi, fait beaucoup parler. Postée sur Twitter par Kévin Piotrovski, elle cumulait ce lundi plus de 156.000 vues. L’auteur de ce petit film de 59 secondes affirme que l’homme interpellé a subi des violences. La police, elle, dénonce une «  fake news ». Deux versions radicalement opposées qui suscitent un vif débat sur les réseaux sociaux.

Ce que l’on ne peut contester, c’est que les faits se sont déroulés samedi, vers 17h, sur la Grand place de Lille. La vidéo a été postée dans la foulée par son auteur, Kévin Piotrovski, un jeune homme habitué à photographier les manifestations. « Je revenais de faire mes courses quand j’ai vu cet homme qui me semblait petit et âgé entouré par trois policiers. L’un d’eux lui a porté un coup au visage », affirme-t-il à 20 Minutes. Mais à ce moment, Kévin ne filme pas encore. Sur Twitter, le photographe insiste sur le fait que l’homme « était très calme et ne montrait aucune agressivité qui justifie cette interpellation ». Pour autant, Kévin reconnaît ne pas avoir assisté au début de la scène.

Un contrôle d’attestation de déplacement qui s’envenime

« C’est encore une de ces vidéos qui commencent très opportunément au moment de l’arrestation », rétorque une source policière à 20 Minutes. Selon la version officielle, trois policiers en scooter effectuaient des contrôles de circulation lorsqu’ils ont aperçu un groupe de personnes au niveau de la fontaine de la Grand place. Dans le cadre du confinement pour lutter contre le coronavirus, les fonctionnaires ont décidé de procéder à la vérification des attestations de déplacement dérogatoires.

« Le monsieur en question, qui habite Villeneuve d’Ascq et qui est âgé de 60 ans, a d’abord foncé sur les policiers. Il a reconnu qu’il n’avait pas son attestation et a tenté de donner un coup de pied à l’un des agents », assure notre source policière. L’homme a été maîtrisé et les policiers lui ont passé les menottes avant de le placer en garde à vue.

L’auteur de la vidéo affirme que l’arrestation s’est faite « violemment ». Pour la police, les policiers ont « suivi la procédure en lui faisant une clé de bras avant de le menotter et de l’asseoir par terre ». Au cours de sa garde à vue, qui a été levée, le sexagénaire n’a pas exprimé l’intention de déposer plainte contre les policiers. Si l’homme n’a pas été déféré devant le parquet de Lille à l’issue de sa garde à vue, on ignore encore si des poursuites seront engagées contre lui.

Lille

Coronavirus : Deux archives nous replongent dans le confinement, il y a 300 ans, lors de la dernière épidémie de peste en France

Lille

Coronavirus dans le Nord : La surveillance du confinement s’effectue aussi par des patrouilles à cheval

4 partages