Lille : Cinq familles afghanes exfiltrées de Kaboul accueillies ont été mercredi soir

D’autres vont suivre, a assuré la maire de Lille. Cinq familles afghanes, particulièrement menacées dans leur pays tombé aux mains des talibans et exfiltrées par la France, ont été accueillies mercredi soir à Lille, a annoncé jeudi la maire PS Martine Aubry sur France Inter.

Les premiers Afghans mis en sécurité par la France sont arrivés mercredi à Paris à bord d’un avion de l’Armée de l’Air, qui transportait plus de 200 passagers dont nombre de femmes et enfants. D’autres évacuations par ce pont aérien sont prévues dans les jours à venir.

« Je regrette simplement que ça ait pris autant de temps »

Martine Aubry s’était « réjouie » dès mercredi de l’exfiltration d’Afghans « en danger imminent », appartenant notamment au monde de la culture, de l’éducation, de la justice, de la santé, ou des médias, pour nombre desquels elle s’était mobilisée depuis un mois.

« Là nous avons accueilli (…) cinq familles parmi les personnes dont je vous ai parlé, et des artistes vont encore arriver aujourd’hui », a déclaré jeudi Martine Aubry, précisant que d’autres familles exfiltrées via un nouvel avion devraient également être accueillies à Lille. « Je regrette simplement que ça ait pris autant de temps. Depuis début août on sent bien la montée des talibans », a-t-elle poursuivi.

Des appartements aménagés pour ces réfugiés

« Faisons en sorte de faire sortir les milliers de personnes qui sont en danger aujourd’hui », a plaidé la maire, appelant aussi l’Europe à réfléchir à « comment partager ? » l’accueil des réfugiés. « Il faut partager cet accueil, comme nous l’a dit Mme Merkel, la seule qui sauve l’honneur une fois de plus de l’Europe sur cette question », a-t-elle estimé.

Selon l’ex-ministre, la ville de Lille est prête à accueillir au moins une centaine d’Afghans menacés par la prise de pouvoir des talibans, au côté de six institutions culturelles lilloises. La ville a aménagé des appartements pour ces réfugiés et lancé un appel au don pour aider à leur prise en charge.