Ligue Europa : Plus de 130.000 supporteurs allemands et écossais déferlent sur Séville (même s’ils n’ont pas de place pour la finale)

Attention, vague de chaleur venue du Nord ! Sous des températures caniculaires, quelque 130.000 supporteurs de Francfort et des Glasgow Rangers se sont emparés de Séville depuis mardi, à la veille de la finale de la Ligue Europa entre les deux équipes. Le match de ce mercredi soir s’annonce bouillant entre deux clubs qui veulent renouer avec leur glorieux passé : les Rangers n’ont rien gagné sur la scène continentale depuis cinquante ans et la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe (1972), l’Eintracht n’a plus été sacrée en Europe depuis sa Coupe de l’UEFA en 1980.

Les « Aigles » germaniques et les « Gers » écossais compteront donc sur leurs fidèles supporteurs pour décrocher ce nouveau trophée continental. Plus de 80.000 fans écossais et 50.000 fans allemands sont attendus à Séville selon les estimations des clubs, et des vols supplémentaires ont même été programmés pour rallier la capitale andalouse. Seulement 10.000 billets avaient pourtant été mis à la disposition de chacun des deux clubs.

Une fan zone a été organisée au stade de la Cartuja, un autre stade de Séville, où près de 60.000 personnes sans ticket d’entrée pour le Pizjuan pourront quand même regarder le match en direct, mercredi soir. La sécurité sera l’une des craintes majeures à Séville, notamment après les violents incidents qui avaient émaillé la finale de la Coupe de l’UEFA en 2008 à Manchester, remportée par le Zenit Saint-Pétersbourg contre les Rangers (2-0). Après une panne, à l’origine incertaine, d’un écran géant, des affrontements avaient éclaté entre la police et une poignée de supporteurs.

Policiers et urinoirs supplémentaires

Près de 5.000 policiers seront mobilisés à Séville pour assurer la sécurité de chacun, rapporte la BBC. Un « plan spécial de nettoyage » sera même mis en place, comportant 200 travailleurs qui nettoieront les rues le jour de la finale, ainsi que l’installation d’une bonne centaine d’urinoirs dans « les lieux les plus occupés de la ville », ajoute Le Figaro.

Les supporteurs qui n’ont pas de places au stade pourront voir le match sur différents écrans géants installés dans la ville. Ils seront mieux lotis que ceux restés à Glasgow, puisque le club a renoncé à diffuser le match dans son antre d’Ibrox Park en raison d’un manque de « personnel qualifié » pour encadrer un tel événement. A Francfort, en revanche, les « Biergarten » seront pleins et le club a vendu 50.000 billets pour la retransmission en direct dans le stade.