Ligue des nations: Un nouveau groupe de la mort pour les Bleus ?

Le tirage au sort des demi-finales de la première édition de la Ligue des nations, le 3 décembre 2018. — Paul FAITH / AFP

Ligue des nations, deuxième. Après le succès de l’édition inaugurale, remportée à domicile par le Portugal de Cristiano Ronaldo au printemps 2019, la nouvelle compétition imaginée par  l’UEFA pour remplacer les matchs amicaux sans saveur repart pour un tour mardi, avec le tirage au sort des groupes qui aura lieu à Amsterdam.

Le format n’a quasiment pas changé. Seul le nombre de participants a augmenté, ce qui a nécessité quelques ajustements. Cinquante-cinq nations sont en lice, toujours réparties en quatre « ligues », des divisions de niveau proche. Dans chaque Ligue, plusieurs groupes, dont les équipes s’affrontent en matchs aller-retour. Le dernier de chaque groupe est relégué dans la division inférieure pour la prochaine édition, les premiers sont promus dans l’échelon supérieur. Les vainqueurs de groupe de la première division se disputeront le trophée lors d’une phase finale prévue en juin 2021.

Un groupe Portugal, France, Suède, Allemagne ?

Quels sont les adversaires potentiels pour l’équipe de France ? Et bien comme à l’Euro, les Bleus auront très certainement fort à faire. Présents dans le chapeau 2 avec la Belgique, l’Espagne et l’Italie, ils affronteront une équipe du chapeau 1, qui comprend le Portugal, les Pays-Bas, la Suisse et l’Angleterre (les quatre demi-finalistes de la première édition).

Le chapeau 3 offrira un adversaire jouable, entre Bosnie, Danemark et Suède. Mais dans le 4 se cachent deux épouvantails, l’Allemagne et la Croatie, qui accompagnent la Pologne et l’Islande. Clairement, le niveau de la poule dépendra grandement de ce qui sortira de ce dernier pot.

Voilà ce que pourraient donner le meilleur et le pire tirage sur le papier :

  • Le plus ouvert : Suisse, France, Bosnie, Pologne
  • Le plus corsé : Portugal, France, Suède, Allemagne

Un petit mot sur l’enjeu, enfin. Sachez qu’en 2020, la Ligue des nations met en place un système de repêchage en vue de la Coupe du monde 2022 : deux nations non-qualifiées via les traditionnels éliminatoires seront ainsi repêchées puis reversées dans les barrages de la zone Europe.

Sport

Equipe de France : « Le calendrier va éclater »… Didier Deschamps se préoccupe de la santé des joueurs

1 partage