Ligue des champions : Mille spectateurs autorisés pour la première du Stade Rennais

L’entraîneur du Stade Rennais Julien Stéphan. — Damien Meyer / AFP

Pour le premier match de son histoire en Ligue des champions, le Stade Rennais rêvait sans doute d’un stade en fusion et d’un nom ronflant. Il n’aura ni l’un ni l’autre. Pressée par l’épidémie de Covid-19, la préfecture d’Ille-et-Vilaine a limité la jauge à 1.000 personnes au Roazhon Park pour le match de mardi face au FK Krasnodar de Rémy Cabella. Faut-il s’en plaindre, à l’heure où la plupart des métropoles françaises vivent sous couvre-feu ? « On est tout à fait capable de faire venir 5, 6, 7.000 personnes. Et on l’a démontré », avait confié le président Nicolas Holveck à Ouest-France, quelques minutes avant la décision préfectorale.

Dans un Roazhon Park capable d’entasser un peu moins de 30.000 personnes, seules certaines tribunes seront ouvertes au public. La billetterie pour le match, qui ouvrira à 13h30 ce vendredi, devrait être prise d’assaut. Elle sera uniquement réservée aux abonnés. Les ultras du Roazhon Celtic Kop ont bénéficié d’un quota de places, en accord avec le club.

Mécontents de cette limitation, certains supporters ont lancé une pétition pour tenter de faire pression sur la préfecture, jugeant cette limitation « totalement arbitraire et incohérente ». L’UEFA avait donné son feu vert pour une occupation à 30% des stades pour les compétitions européennes, sous réserve d’acceptation par les autorités locales.

Sport

Ligue des Champions : Le Stade Rennais peut-il être le nouvel Atalanta Bergame cette saison ?

Société

Couvre-feu : Travailler, se marier… Ce que vous pourrez faire et ce qui sera interdit

21 partages