Ligue des Champions : Le Real domine facilement le Celtic, malgré la blessure de Benzema

La soirée du Real Madrid aurait pu être parfaite, mais la blessure de Karim Benzema est venue ternir le bon résultat. Le club a tout de même idéalement lancé la défense de son titre de champion d’Europe en dominant le Celtic Glasgow (3-0), mardi, pour la première journée de la Ligue des Champions.

Le tout récent meilleur joueur de l’année UEFA a l’air de s’être blessé tout seul au genou droit, à la 26e minute. Après avoir essayé pendant quelques minutes de poursuivre, faisant quelques exercices de flexion lors des arrêts de jeu, Benzema a finalement jeté l’éponge, remplacé à la 30e minute par Eden Hazard.

Ancelotti rassurant sur KB9

Après le match, l’entraîneur Carlo Ancelotti ne semblait toutefois pas trop inquiet, même s’il faudra des examens plus poussés pour évaluer la blessure et une éventuelle indisponibilité qui en découlerait. « Cela ne semble rien être d’inquiétant, mais il faudra attendre les examens de demain » pour en être sûr, a-t-il indiqué en conférence de presse d’après-match. « D’après la première évaluation, cela ne semble pas être sérieux mais il faut attendre demain », a-t-il insisté.

Une longue absence de Benzema serait un vrai coup dur pour les Madrilènes qui perdraient le grand artisan de leur 35e titre national et de leur 14e sacre européen de mai dernier, avec 44 buts en 46 matchs. Favori pour remporter, à 34 ans, son premier Ballon d’Or, mi-octobre, et surtout à deux mois et demi du début du Mondial au Qatar, la gravité de sa blessure sera scruté avec angoisse aussi bien à Madrid qu’en France.

Malgré cela, le Real a su faire le dos rond sans souffrir face aux vaillants Écossais qui retrouvaient la C1 pour la première fois depuis la saison 2017/2018. Dans la belle ambiance du Celtic Park, qui chantait encore à tue-tête à la 90e minute, malgré le score, les « Bhoys » ont crânement joué leur chance, touchant même du bois sur une frappe appuyée de l’extérieur du capitaine Callum McGregor qui a fait trembler la cage pendant longtemps (21e). Ils ont tenu la dragée haute pendant 50 minutes, voyant encore Daizen Maeda rater sa reprise à 6 mètres des buts, à la 47e, avant de céder face au métier des Espagnols.

La bonne soirée de Hazard

Les Merengue étaient déjà passés tout près d’ouvrir le score par Vinicius Jr qui avait perdu son face-à-face avec Joe Hart (40e) deux minutes après que Hazard eut aussi raté une reprise apparemment facile aux six mètres (40e). Mais cela n’a été que partie remise. Sur une belle sortie de balle pour casser le pressing audacieux adverse, Federico Valverde a filé sur la droite et vu « Vini » débouler à gauche. L’Uruguayen a adressé une offrande parfaite entre le gardien et le dernier défenseur que Vinicius Jr n’a eue qu’à convertir du plat du pied (0-1, 56e). Quatre minutes plus tard, c’est Luka Modric qui s’est amusé dans la surface adverse avant de frapper de l’extérieur, Hart ne pouvant que détourner le ballon dans son petit filet (0-2, 60e).

La soirée s’est terminée sur une note encore plus positive pour le Real lorsque Hazard, déjà passeur décisif sur le deuxième but, a marqué pour la première fois depuis novembre 2020 en Ligue des Champions (0-3, 76e). Après plusieurs saisons gâchées par les blessures, le Belge a dû savourer ce moment à sa juste valeur. Un succès assuré « au métier » par le Real qui a montré que, cette saison encore il faudra compter avec lui pour la victoire finale, malgré l’ombre laissée par la sortie de Benzema.