Ligue 2: Le RC Lens passe son premier barrage et bascule déjà dans la folie

Illustration des supporteurs du RC Lens. — B. Chibane / SIPA

  • Le RC Lens a remporté son pré-barrage mardi soir à Paris.
  • Porté par des milliers de supporters, le club s’est donné les moyens de croire encore à la montée en Ligue 1.
  • Vendredi, Lens tentera de poursuivre sa route lors d’un deuxième barrage à Troyes.

Quand Guillaume Gillet a transformé son tir au but, synonyme de qualification pour le tour suivant, on se serait déjà cru un soir de montée en Ligue 1. Portés par plus de 7.000 spectateurs qui avaient envahi le stade Charléty, le RC Lens a fêté dans l’euphorie sa victoire en pré-barrages sur la pelouse du Paris FC (1-1 ; 4-5 t.a.b).

« C’est une ferveur assez unique en France et c’est un soutien réellement déterminant. Je me demande si, quand on arrache comme ça la victoire sur le dernier péno, il n’y a pas un petit pourcentage de notre qualif’qui doit leur revenir pour nous avoir poussé comme ça jusqu’à la fin » se réjouit Philippe Montanier, l’entraîneur lensois.

Les joueurs sont déjà arrivés à Troyes pour préparer le match

« Nos supporters font des sacrifices énormes pour venir nous encourager et quand on voit la tribune lensoise aujourd’hui, pfff c’est fabuleux. On est heureux mais il va vite falloir retrouver son calme. Il faut vite faire retomber la tension car il y a une grosse échéance qui nous attend vendredi », rappelle Guillaume Gillet, le milieu lensois.

Si supporters et joueurs ont fêté ce succès comme il se doit, rien n’est encore fait pour le Racing. Vendredi, il faudra tenter d’aller s’imposer sur la pelouse de Troyes avec une prolongation dans les jambes et une semaine de récupération en moins. Pour mieux se préparer, les Lensois sont déjà arrivés dans l’Aube ce mercredi matin.

Tout le monde rêve déjà d’un barrage à Bollaert

« On a un petit handicap par rapport à Troyes car ils auront eu une semaine complète pour bien se préparer. Ils ont même fait tourner leur effectif lors du dernier match de championnat, il y aura donc forcément un handicap athlétique et physique pour nous, mais quand on voit le cœur que l’on a, tout est possible pour nous », nuance Philippe Montanier. Car avec un tel soutien populaire, les Sang et Or se sentent capables de déplacer n’importe quelle montagne en cette fin de saison. A Lens, tout le monde rêve déjà d’un barrage aller-retour contre le 18e de Ligue 1 (30 mai et 2 juin) qui permettrait à Bollaert de devenir complètement dingue.

« On n’a pas envie que la saison s’achève, on a envie de retourner encore une fois à Bollaert avant la fin de la saison », rêve déjà Guillaume Gillet. Pour cela, il faudra s’imposer vendredi à Troyes où des milliers de supporters ont déjà prévu d’envahir le stade de l’Aube pour pousser leur équipe vers la Ligue 1.

Sport

Prébarrage L2: Au bout de la nuit, Lens s’impose contre le Paris FC et peut continuer de rêver à la Ligue 1

Sport

RC Lens: 7.000 supporteurs lensois annoncés mardi à Paris pour le match contre le PFC

50 partages