Liga: Un mail confidentiel va-t-il faire plonger le Barça dans l’affaire du transfert de Griezmann?

Antoine Griezmann sous le maillot du Barça — SIPA

Comme sur le terrain, l’Atletico Madrid ne lâche jamais rien. Et dans l’affaire qui l’oppose au Barça sur la légalité du transfert d’Antoine Griezmann, le match est loin d’être terminé. Petit résumé des épisodes précédents: Grizou a signé au Barça après le 1er juillet, lorsque selon un accord contractuel, sa clause libératoire passait de 200 à 120 millions d’euros. 

Sauf que l’Atletico estime que Barcelone avait l’accord du clan Grizou bien avant cette date et que le Barça n’a fait qu’attendre le date fatidique du 1er juillet pour économiser 80 millions d’euros. Du bon sens me direz-vous, sauf qu’il est interdit de prendre directement contact avec le joueur sans passer par le club. En clair, le Barça aurait illégalement conclu le deal avant le 1er juillet mais attendu plusieurs semaines (mois ?) pour payer moins cher. 

Selon la presse espagnole et le très sérieux El Mundo, l’Atletico aurait même une preuve que Griezmann se voyait déjà à Barcelone depuis longtemps. Un mail confidentiel envoyé par l’avocat du joueur à son cercle familial expliquant toute la logistique et les modalités de l’installation de Grizou en catalogne. 

Ce mail daterait du mois de mars et prouverait donc l’antériorité des négociations entre le Barça et le clan Griezmann. S’il n’a rien d’officiel, ce mail peut servir de preuve dans l’enquête menée par la Liga Espagnole. Si le Barça est reconnu coupable, il pourrait avoir à payer les 80 millions d’euros supplémentaires.

0 partage