Les séries françaises n’ont jamais autant cartonné que l’année 2020-2021

Il est loin le temps où les séries américaines monopolisaient le petit écran. « Tout comme le « Noir nordique » a captivé l’imagination du monde entier au début de ce siècle, la dernière décennie a vu l’évolution de la « nouvelle vague française » à la télévision », estime la BBC. En France et partout dans le monde, les séries françaises n’ont jamais autant cartonné que l’année 2020-2021. Cocorico !

Engrenages, première Création Originale de Canal+ dont le « Dernier chapitre » a été diffusé en France à l’automne 2020, a été la pionnière en matière de renouveau de la fiction hexagonale, révolutionnant le genre policier. Vendue dans près de soixante-dix pays, elle est à sa création en 2005, l’une des rares séries françaises à s’exporter.

Au Royaume-Uni, elle est diffusée sur BBC Four, qui s’associe également à la production des saisons 2,4 et 6, sous le titre « Spiral ». Engrenages est la première série dramatique non anglophone acquise par Netflix en 2012 et la première série diffusée en version française sous-titrée sur la plateforme de Los Gatos aux Etats-Unis, selon Variety. Depuis, la fiction française a fait du chemin et cet exemple n’est plus une exception.

Série française, succès mondial

Preuve de la reconnaissance de la qualité des séries françaises, en 2019, Le Bureau des Légendes, autre série Canal+, se retrouve à la troisième place d’une liste des 30 meilleures séries étrangères des années 2010 publiée par le New York Times. Et la consécration à l’étranger de nos séries tricolores ne s’arrête pas là.

« J’ai dit “oui” à “Dix pour cent” sans avoir lu le scénario », confie Sigourney Weaver à 20 Minutes lors du dernier Festival CanneSéries. La presse internationale ne tarit pas d’éloge au sujet de la série de France 2. « Adieu to a fabulous French concoction (Adieu à une fabuleuse sauce française !) », titrait ainsi Rebecca Nicholson du prestigieux quotidien britannique The Guardian, sa chronique affichant cinq étoiles sur cinq au moment de la sortie de la saison 4 à l’automne 2020.

Après une première adaptation québécoise en 2019, Dix pour cent, qui a acquis une renommée internationale à la suite à sa mise en ligne sur Netflix, va même avoir droit à un remake britannique, intitulé Call My Agent !

Le succès est aussi au rendez-vous pour les agents d’ASK en France, qu’alors que la saison 4 avait été présentée comme la dernière, Dominique Besnehard annonce tout à la fois « un unitaire à New York » et une « cinquième saison ».

Une icône est de retour

Si les Britanniques ont James Bond, les Français ont désormais Lupin, qui a définitivement placé la France sur la carte mondiale des séries télévisées. Succès phénoménal sans précédent pour une fiction française, numéro 1 en Allemagne, en Italie, en Espagne, aux Pays Bas, en Argentine, au Vietnam, aux Philippines et – une première – numéro 1 aux États-Unis, la partie I a été vue par 76 millions de foyers dans le monde, devenant un des plus gros hits de Netflix. Au point que pendant le confinement, « faire des marathons de séries tricolores est ces derniers temps fort chic du côté britannique de la Manche », analysait l’hebdomadaire britannique The Telegraph.

Après le retentissant flop de coproduction franco-allemande Deutsch-Les-Landes, la critique a aussi apprécié Mixte, première série 100 % française de Prime Video. « Entre teens et série d’époque, Amazon trouve le bon Mixte », salue Charles Martin dans Première.

« Solaire, très rock grâce à sa bande originale, remarquablement interprété, Mixte est une vraie bonne surprise de ce début d’été », félicite Stéphanie Guérin du Parisien. Même son de cloche chez les internautes.  « Je ne suis pas du tout série française mais la série Mixte d’Amazon est vraiment bien ! », écrit un twittos. « Super cool la série Mixte sur Amazon prime, une bonne surprise », se réjouit une autre.

Séries françaises, succès hexagonal

En France, le succès des séries françaises est tout aussi remarquable. A la télévision, sur les 100 meilleures audiences des chaînes historiques (TF1, France 2, France 3, Canal +, M6 et Arte) pour des programmes de fiction à la télévision, 95 ont été signées par des œuvres françaises en 2020 (contre 85 en 2019), dont 82 % de séries.

Parmi ces succès, les 35 épisodes d’En thérapie ont ainsi pu compter sur 1,35 million de téléspectateurs en moyenne, soit 6,3 % de part d’audience, alors que la chaîne franco-allemande tutoie les 3 % d’audience habituellement. La série a également totalisé plus de 41 millions de vues sur Arte.tv, devenant la série la plus vue de l’histoire d’Arte.

Dernier exemple en date, HPI, portée par  Audrey Fleurot, a totalisé 11,5 millions de téléspectateurs en moyenne sur TF1. Du jamais vu depuis Dolmen en 2005 ! La fiction hexagonale, boostée par la crise sanitaire, a fait un carton en 2020-2021, le début d’un nouveau soft power à la française ?

20 Minutes revient toute la semaine sur la réussite des séries françaises de ces derniers mois avec les interviews de six actrices et acteurs de ces succès.