Les fameux Beluga d’Airbus testés pour transporter (vite) « des cargaisons militaires hors normes »

Les « vieux » BelugaST d’Airbus, ces avions à bosse au gabarit exceptionnel et bien connus des Toulousains, ne prennent pas leur retraite avec l’arrivée de la flotte version XL d’avions-cargos du constructeur. Les cinq premières « baleines » du ciel, qui jusqu’à l’an dernier n’avaient jamais servi qu’à transporter des tronçons d’avion pour des besoins internes, veulent faire leur trou dans le fret hors normes. Déjà en début d’année, Airbus avait annoncé leur reconversion dans une activité commerciale, avec le transport d’hélicoptères entiers pour des clients fortunés. Mais voici qu’une perspective militaire s’ouvre à eux.

Airbus Defence and Space (ADS) indique en effet qu’elle vient de tester « avec succès » et en collaboration avec l’armée allemande un nouveau système de chargement du Beluga pour « soulever des cargaisons militaires hors normes ». L’expérience a eu lieu sur un tarmac de Manching, en Bavière, avec un hélicoptère de transport militaire. Elle a démontré que, sans grue et sans avoir à démonter trop l’hélicoptère en question, il peut être dans la soute, prêt à partir, en 1h30.

« La demande de capacité de fret aérien surdimensionné est en hausse. La capacité est rare et, à la lumière des développements géopolitiques actuels, de nombreux clients recherchent de nouvelles solutions rapides et efficaces », souligne Michael Schoellhorn, le pdg d’ADS. Après le test allemand, qui doit encore être débriefé, le nouveau système a été dévoilé « aux représentants des clients des forces armées internationales », ajoute le constructeur.