Les blessures du pénis, avec le médecin andrologue Marc Galiano, en podcast

EDIT : Pour ces vacances estivales, retrouvez dans « Minute Papillon ! » les épisodes de notre rendez-vous « Tout Sexplique », qui évoque les questions de sexualité et de société. Pour ce troisième volet, le docteur Galiano évoque les signes révélant un accident ou une infection du sexe masculin

Dans notre podcast Minute Papillon!, on retrouve aujourd’hui notre rendez-vous « Tout Sexplique » qui parle d’intimité.

Bringuebalant, oisif ou intrépide, élastique, virant à gauche ou à droite, fort et fragile, sensible aux émotions, le pénis connaît une folle vie. Et comme toute autre partie du corps, l’organe génital peut être blessé. A la suite d’un coup, d’une coupure, d’un accident…

Analyser la blessure et la douleur

On respire, on dédramatise, et on parle aujourd’hui des signes qui doivent vous inciter à consulter. Le docteur Marc Galiano, médecin urologue, andrologue et chirurgien a publié, avec Rica Etienne, Mon sexe et moi ( éditions Marabout 17,90 euros). Un ouvrage présenté comme « un manuel pour comprendre et réparer son pénis ».

Dans cette émission, le docteur Galiano évoque plusieurs cas et signes qui doivent alerter, et la réponse à apporter. Le médecin détaille notamment l’érosion, voire la rupture du frein, blessures très communes. Il évoque aussi les situations du prépuce (la petite peau qui recouvre le bout du pénis, le gland) coincé en position basse, ou encore l’érection de plus de quatre heures en l’absence de stimulation sexuelle et sans prise de drogues.

Des médicaments, voire la chirurgie pour guérir ou réparer

Il revient aussi sur la verge qui «craque» après un « faux pas du coït ». Avant de parler de la douleur violente qui survient au niveau du pubis lors d’un rapport fougueux, alors que la verge a été baissée brutalement sur le côté ou le bas. Cela peut être une élongation, une tendinite, voire une rupture des ligaments.

Le médecin rappelle enfin d’éviter la panique et analyser la blessure et sa douleur pour consulter la personne qui peut aider. Cela peut être le médecin généraliste, l’urologue, voire, en dernier cas, les urgences.

Pour écouter le docteur Galiano, c’est simple comme un clic dans le lecteur audio ci-dessus.