Les audiences radio sont en baisse générale… Et vous, écoutez-vous encore la radio ?

Qu’est-ce qui pourra bien faire repartir vers le haut la courbe d’audience de la radio ? Les audiences radio, en berne, rendent bien mornes le traditionnel classement des stations françaises. Le nombre d’auditeurs qui s’élevait à 40,84 millions en 2021 est tombé à 39,35 millions pour les deux derniers mois de 2022, soit une baisse d’1,5 million en un an. 71,1 % des Français et Françaises ont continué à écouter la radio tous les jours contre 74,5 % l’année précédente.

Parmi toutes les stations françaises, c’est une nouvelle fois France Inter qui tire son épingle du jeu avec 6,851 millions d’auditeurs quotidiens en moyenne. Il s’agit tout de même d’une baisse de 0,3 point, soit 108.000 fidèles en moins sur un an.

RTL talonne France Inter avec 10,3 % d’audience cumulée, soit une baisse de 0,7 point. La radio des Grosses têtes et suivie par un autre fleuron du service public puisque c’est Franceinfo qui décroche la troisième place du podium et est la seule radio du top 3 à progresser.

Europe 1 en déclin

Le service public a d’autres raisons de se réjouir puisque France Musique et France Culture affichent aussi des audiences en hausse pour la fin de l’année 2022. Elles gagnent respectivement 49.000 et 25.000 auditeurs et s’établissent à 1,8 % et 3,1 % d’audience cumulée.

Du côté de France Bleu, le décrochage est de 60.000 auditeurs perdus en un an. Mais ce n’est rien comparé au déclin d’Europe 1 avec une perte de 269.000 auditeurs supplémentaires ne laissant à la station qu’un peu plus de 2 millions d’auditeurs pour une part d’audience de 2,9 %.

Les plateformes plombent les musicales

Quatrième radio de France et première musicale, NRJ, poursuit sa chute, avec une audience cumulée de 7,4 %, soit 0,7 point de moins en un an, ce qui représente environ 300.000 auditeurs. C’est son plus faible niveau. Comme les autres stations musicales, NRJ pâtit de la concurrence des plateformes Spotify et Deezer, tout comme Skyrock, dont l’audience recule de 6,2 % à 5,6 % en un an.

Et vous écoutez-vous encore la radio ? Quelle chaîne ? A quelle occasion ? Racontez-nous tout ça dans le formulaire ci-dessous ! Vos témoignages serviront à l’écriture d’un article à paraître prochainement dans notre journal et sur notre site. Merci.