« Les Amandiers » : Qui est Nadia Tereszkiewicz, la révélation du film de Valeria Bruni-Tedeschi ?

C’est elle que Valeria Bruni-Tedeschi a choisie pour jouer Stella, un personnage qui ressemble beaucoup à l’actrice débutante qui entrait, il y a trente-cinq ans, aux Amandiers dont l’école était dirigée par Pierre Romans et Patrice Chéreau. Et la réalisatrice a beau assurer que « ce n’est pas un biopic », elle a beau dire que « ce personnage en mélange plusieurs », on reconnaît très bien Valeria sous les traits de Nadia Tereszkiewicz, sur scène dans le rôle de la blonde Sofia du Platonov de Tchekhov, ou dans la vie à Nanterre ou à Paris aux côtés de son amour de jeunesse prématurément disparu.

Complicité et énergie commune

« Elle m’a demandé de ne surtout pas l’imiter », prévient Nadia Tereszkiewicz, blonde actrice franco-finlandaise qui n’a pas eu besoin de forcer son talent pour faire penser à Valeria Bruni-Tedeschi sans avoir besoin de lui ressembler. Ancienne danseuse entrée en hypokhâgne après le bac avant de se tourner vers le cinéma, la douce et calme comédienne affiche déjà, à 26 ans, une belle filmographie : Sauvages de Dennis Berry, Persona non grata de Roschdy Zem, Seules les bêtes de Dominik Moll. Trois films sortis en 2019 dont le dernier lui a permis non seulement de remporter le Prix de la meilleure actrice au Festival de Tokyo en 2019 mais de rencontrer Valeria Bruni-Tedeschi. C’est leur complicité naissante et leur « énergie commune », comme l’appelle Nadia Tereszkiewicz, qui incitera Valeria à confier à Nadia, dans Les Amandiers, le rôle de sa jeunesse, et même de sa vie.