Législatives 2022 : Il se présente dans le Vaucluse après 24 années passées en prison pour meurtre

Une moitié de vie en prison et une candidature aux législatives. Germain Gaiffe, 55 ans, est candidat aux élections législatives 2022 dans la 2e circonscription du Vaucluse, celle de Cavaillon et L’Isle-sur-la-Sorgue. Rien d’étonnant jusque-là, sauf qu’il a passé près de la moitié de sa vie derrière les barreaux après avoir été condamné à vingt-quatre ans de prison pour meurtre. Un meurtre qui lui a d’ailleurs valu le surnom de « dépeceur de Montauban », comme le rapporte La Provence.

S’il se présente aujourd’hui aux législatives, c’est que son « casier judiciaire [lui] permet justement d’être libre de dénoncer le système », même s’il comprend que sa candidature peut déranger. « J’ai vécu cette société de l’intérieur. J’ai connu la prison mais aussi la galère pour trouver un travail en sortant, pour manger… Donc à travers ma candidature, je veux montrer ce que personne n’ose pointer du doigt », confie-t-il au quotidien provençal. Et pour mener à bien cette campagne, Germain Gaiffe s’est mis en disponibilité de son travail d’agent de nettoyage qu’il a trouvé grâce à un ami à sa sortie de prison.