Le prince Harry et Meghan Markle envoient un avertissement officiel à la BBC qu’ils accusent de mensonge et de diffamation

La duchesse et le duc de Sussex, Meghan et Harry — Dutch Press Photo/Cover Images

Le prince Harry et Meghan Markle ont-ils demandé à la reine Elizabeth II son autorisation avant de donner à leur fille le surnom de la monarque ? Cette question est au cœur d’un conflit entre les Sussex et la BBC. Car contrairement à ce qu’affirme le couple royal, le diffuseur britannique a affirmé, via son correspondant royal, qui citait « une source proche du palais », que la reine d’Angleterre n’aurait « jamais été consultée » sur la question. Une affirmation qui a forcément provoqué les foudres des détracteurs des Sussex qui y ont vu là une nouvelle offense envers la reine.

Cette déclaration a mis en colère le petit-fils d’Elizabeth II, puisque les avocats du couple ont immédiatement envoyé un avertissement au média. « L’article est faux et diffamatoire et les allégations qu’il contient ne doivent pas être répétées », peut-on lire dans un communiqué des Sussex, relayé par CityAM.

Guerre des mots

Un porte-parole des Sussex avait pourtant assuré que les choses avaient été faites dans l’ordre et qu’Elizabeth II avait été informée des choix de prénom de Harry et Meghan. « Le duc a parlé avec sa famille avant l’annonce – en fait, sa grand-mère a été le premier membre de la famille qu’il a appelé. Au cours de cette conversation, il a partagé leur espoir de prénommer leur fille Lilibet en son honneur. Si elle ne les avait pas soutenus, ils n’auraient pas utilisé ce nom », a-t-il expliqué.

Cette nouvelle crise entre la BBC et le prince Harry intervient alors que le cadet du prince Charles a récemment accusé le diffuseur d’avoir contribué, indirectement, à la mort de sa mère Lady Diana. En 1995, le journaliste Martin Bashir avait utilisé des méthodes douteuses pour obtenir un entretien avec la princesse de Galles. Lady Di est morte deux ans plus tard, dans un accident de voiture, à Paris.

0 partage