Le Mans : Une manif pour l’abandon « définitif » des bracelets connectés destinés aux collégiens

L’expérimentation, qui devait être élargie à tous les collégiens de la Sarthe en ce début d’année scolaire, a fait couler beaucoup d’encre. A tel point que, coïncidence ou non, la mesure a été récemment suspendue, au moins pour quelques mois. Ce samedi, une manifestation est organisée au Mans pour demander l’abandon « définitif » du projet de distribution de bracelets connectés aux collégiens de la Sarthe.

Pour rappel, cette initiative du conseil départemental et de l’Union nationale du sport scolaire et secondaire (UNSS) visait à « lutter contre la sédentarité » et « favoriser l’exercice physique ». Il s’agissait d’équiper gratuitement les 30.000 élèves de « montres sport santé » capables de suivre leur nombre de pas ou la qualité de leur sommeil.

« Collecte de données de masse »

Une démarche qui a reçu un accueil mitigé chez les parents, dont certains ont même créé le collectif « Du lien pas des bracelets », qui appelle à la mobilisation de samedi.  « Le département n’a considéré ni la portée écologique, ni la portée éducative de son initiative (…), estiment-ils. Plutôt que de promouvoir la collecte de données de masse, nous attendons des institutions éducatives qu’elles ouvrent urgemment le débat et offrent les éléments de réflexion quant aux usages du numérique et des technologies. »

Ces citoyens, qui craignent que ces montres ne favorisent « l’incitation à l’esprit de compétition entre les élèves », se rassembleront face au conseil départemental à 14h30. D’après le Maine Libre, l’application avait été suspendue le temps d’assurer « un bon niveau de sécurité, irréprochable au regard du traitement des données à caractère personnel ».