Le Mans : Prison avec sursis pour une mère qui a fait exciser ses trois filles

Les faits s’étaient produits lors de deux voyages à Djibouti, dont elle est originaire. Une mère de famille de 39 ans a été condamnée, jeudi par la cour d’assises de la Sarthe, au Mans, à cinq ans de prison avec sursis pour avoir  fait exciser trois de ses enfants.

Les fillettes étaient âgées de 4 ans, 5 ans et 7 ans quand elles ont subi ces mutilations génitales, au domicile de leur grand-mère, rapporte le journal Le Maine Libre. La mère de sept enfants, elle-même excisée, a rapporté lors de l’audience avoir agi par tradition, avant de présenter ses excuses.

Strictement interdite en France, où les chiffres sont pourtant à la hausse, l’excision n’est pas plus autorisée à Djibouti. Quelque 200 millions de filles et femmes seraient aujourd’hui victimes de cette ablation partielle ou complète des organes génitaux, dans le monde.