Le club de l’Asvel condamné pour « le licenciement abusif » de son entraîneur Zvezdan Mitrovic

Deux ans après le départ de son bouillant entraîneur Zvezdan Mitrovic, qui avait été remplacé sur le banc par TJ Parker, l’Asvel vient d’être condamné ce mercredi pour « licenciement abusif ». Le conseil des prud’hommes de Lyon a en effet condamné le club de Tony Parker à verser 481.464 euros au coach monténégrin, comme l’a annoncé sur Twitter Me Xavier Le Cerf-Galle.

Le 20 mai 2020, le bouillant entraîneur avait été limogé pour « faute grave » par son célèbre président, au moment où les compétitions venaient d’être stoppées en raison de la pandémie de Covid-19. Le contrat du technicien, également passé par l’AS Monaco, et champion de France en 2019 avec l’Asvel, courait alors jusqu’en juin 2021.

Tony Parker avait parlé de « limites franchies » en 2020

A l’époque, « TP » était resté flou sur les motifs de cette décision, évoquant « des limites franchies » et des « choses négociées avec lui avant son contrat » que l’entraîneur n’avait « pas respecté ». Il avait alors précisé que le limogeage n’était pas lié aux résultats du club, alors coleader du championnat de France et 15e sur 18 en Euroligue.

« Le conseil des prud’hommes a accordé [à Mitrovic] l’indemnité due a tout salarié en CDD qui fait l’objet d’un licenciement abusif. Nous sommes donc satisfaits sur ce point », a déclaré l’avocat du coach ce mercredi, regrettant toutefois de ne pas avoir obtenu les dommages et intérêts réclamés par son client, aujourd’hui sans club.