L’ancien rugbyman Gareth Thomas accusé par un ex-partenaire de lui avoir transmis le VIH en cachant sa séropositivé

L’ancien capitaine de l’équipe de rugby du pays de Galles Gareth Thomas fait l’objet d’une plainte devant la justice britannique d’un ex-partenaire qui l’accuse de lui avoir transmis le VIH en lui cachant sa séropositivité. Selon le dossier judiciaire, le plaignant, Ian Baum, 59 ans, estime que Thomas « n’a pas pris les précautions nécessaires » pour éviter la contamination.

« Il a caché le fait qu’il était porteur du VIH et il me l’a transmis », a-t-il affirmé dans un entretien paru dans le Times. Selon les documents judiciaires, Baum déclare avoir découvert la séropositivité de Thomas en se renseignant sur Internet sur des pilules que l’ancien joueur prenait en les présentant comme des vitamines alors qu’il s’agissait en réalité d’un traitement contre le VIH.

Thomas révèle sa séropositivité au grand public en 2019

Le plaignant, qui affirme qu’il était séronégatif lorsqu’il a commencé à fréquenter Thomas en 2013, déclare aussi que ce dernier se montrait « coercitif et autoritaire » pour empêcher que sa séropositivité soit révélée publiquement. L’ancien trois-quarts a révélé qu’il était porteur du VIH en 2019.

Gareth Thomas, 48 ans, 100 sélections avec le pays de Galles, a été le premier joueur de rugby de l’histoire à annoncer être gay en 2009. Depuis son retrait des terrains, il est devenu un militant pour les droits des homosexuels.