La marque Ulta Beauty critiquée pour des retouches sur le visage de Frida Kahlo

Photographie de Frida Kahlo exposée en juin 2007 au Musée des Beaux-Arts du Mexique — DESRUS BENEDICTE/SIPA

Véritable emblème de la  liberté des femmes, le mono sourcil de l’artiste Frida Khalo est intouchable. Preuve en sont les polémiques soulevées par les publicités de la marque de beauté Ulta Beauty qui représentent l’artiste sans ce fameux trait caractéristique et le teint volontairement plus pâle. Paradoxe ultime, la légende associée aux publicités qui prône la liberté d’être soi.

Une figure de la lutte contre le capitalisme pour une publicité

Autre polémique : le fait de placer en égérie une personnalité telle que Frida Khalo qui s’est opposée toute sa vie au capitalisme. C’est notamment ce que soulève une internaute anglophone sur Twitter, « Frida Kahlo était une communiste qui s’est battue contre le capitalisme, elle se retournerait dans sa tombe si elle savait qu’Ulta lui consacre une collection ».

Reste à savoir comment va réagir la marque face à l’opinion publique qui s’oppose à leur ligne.

Société

VIDEO. Droits des femmes: «Incognito», elles donnent des noms féminins aux rues de Strasbourg

Culture

VIDEO. Des poupées Barbie à l’effigie de femmes d’exception (dont la chef Hélène Darroze)

1 partage