« La Fameuse invasion des ours en Sicile »: L’univers improbable de Dino Buzzati prend vie, enfin !

«La Fameuse invasion des ours en Sicile» de Lorenzo Mattotti — Pathé

  • Dans « La Fameuse invasion des ours en Sicile », un roi plantigrade fait provisoirement régner la paix sur le monde des humains.
  • Cette adaptation d’un conte de Dino Buzzati est un émerveillement animé.
  • Il s’agit d’un grand film populaire, capable d’embarquer tous les publics dans son univers magique.

 Lorenzo Mattotti livre un grand film poétique et populaire avec La fameuse invasion des ours en Sicile, présenté à Cannes et à Annecy. L’artiste italien de 65 printemps s’est lancé un défi de taille en portant à l’écran le roman réputé inadaptable de Dino Buzzati (1906-1972).

Un roi ours parti à la recherche de son fils enlevé par des hommes prend le pouvoir chez les humains et fait régner une paix qui ne saurait être durable. « Le plus dur a été de construire la structure narrative, car le récit de Dino Buzzati part en fait dans tous les sens », explique Lorenzo Mattotti à 20 Minutes.

De Buzzati à Mattotti

Il lui a aussi fallu convaincre la veuve de l’écrivain de lui céder les droits de ce livre indomptable. « Elle disait non par principe, puis a fini par accepter quand elle a vu mon travail et qu’elle a compris que je suis un amoureux de l’univers de son mari ». Faire rimer Buzati et Mattotti est ensuite devenu la devise d’un projet somptueux pour lequel le réalisateur a été épaulé par les scénaristes Thomas Bidegain et Jean-Luc Fromental. « Nous avons notamment ajouté un personnage féminin et créé une structure en deux parties qui rend le récit plus fluide », confie-t-il.

Des toiles animées

Illustrateur, peintre et auteur de BD, Lorenzo Mattotti s’est passionné pour chaque étape du film qui permettait de voir ses dessins s’animer. « C’était étonnant pour moi, habitué à être seul devant ma table à dessin, s’amuse-t-il. Le travail en équipe a été riche en enseignements même si j’ai eu l’impression de courir un marathon au ralenti tant le projet me semblait prendre du temps. » Le spectateur retrouve le style graphique unique de l’artiste dans ce conte accessible à tous les publics. Couleurs chatoyantes et perspectives vertigineuses emportent dans un monde d’une splendeur à couper le souffle. « Le monde actuel est si gris que j’ai eu envie de lui donner des teintes chaleureuses », explique l’artiste.

Original et palpitant

Son film généreux emprunte à la commedia dell’arte comme aux dessins originaux de Dino Buzzati pour trouver un style original. « J’aimerais que les enfants s’initient à une autre esthétique que celle des studios américains », précise Lorenzo Mattotti. C’est l’un des charmes de La Fameuse invasion des ours en Sicile que de s’affranchir des canons de l’animation moderne pour donner l’impression de plonger dans des tableaux. Souvent drôles, parfois émouvantes, toujours palpitantes, ces aventures sont un pur bonheur qu’on peut compléter grâce au magnifique art book de Laurent Valière paru chez Gallimard.

Cinéma

VIDEO. Une main, des jouets, une reine et lapin entre autres bons souvenirs du Festival d’Annecy

Cinéma

«J’ai perdu mon corps»: Une main tranchée triomphe à Annecy après avoir conquis Cannes

0 partage