La Corée du Nord aurait gagné deux milliards de dollars grâce à des cyberattaques

Le leader de la Corée du Nord, Kim Jong Un, sur une photo fournie par Pyongyang, le 25 juillet 2019. — AP/SIPA

La Corée du Nord aurait gagné environ deux milliards de dollars, destinés à financer son programme d’armement nucléaire, grâce à des cyberattaques contre des banques et des plateformes de cryptomonnaies, indique un rapport des Nations unies consulté ce mercredi par l’AFP.

L’ONU enquête sur au moins 35 attaques déclarées, la plupart menées sous la houlette des services de renseignement nord-coréens. Celles, de « grande ampleur », visant les échanges de cryptomonnaies, « permettent à la Corée du Nord de générer des revenus plus difficiles à suivre (…) que le secteur bancaire traditionnel », relève le rapport.

Selon le texte, Pyongyang viole plusieurs sanctions de l’ONU en achetant du matériel pouvant servir à développer des armes et en échangeant charbon et pétrole grâce à des transbordements entre navires.

La Corée du Nord a enchaîné ces dernières semaines les tirs de missiles de courte portée. Un « avertissement » aux Etats-Unis et à la Corée du Sud, en raison de leurs manœuvres militaires conjointes, a prévenu mercredi le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un.

Monde

Corée du Nord: Les derniers tirs sont un «avertissement» à Washington et à Séoul, déclare Kim Jong-un

8 partages