La consommation des ménages baisse à nouveau en avril de 0,4 %, selon l’Insee

Après une chute en mars de 1,4 %, la consommation des ménages continue de baisser en avril. L’Insee observe ainsi un recul de 0,4 % principalement dû « au recul de la consommation en biens alimentaires » (-1,1 %), « du fait d’une baisse de la consommation de  produits agro-alimentaires et agricoles ».

À l’inverse, la consommation des ménages en énergie a connu un rebond de 0,7 % en avril (après -2,8 % le mois précédent), une reprise attribuée à des températures « inférieures à la moyenne », qui ont entraîné un surcroît de consommation de gaz et d’électricité (+2 %), précise l’Institut national de la statistique.

Baisse à la pompe

Alors que les prix à la pompe demeurent élevés, en dépit de la prime de 15 à 18 centimes le litre instaurée par le gouvernement, la consommation en carburants a continué de chuter en avril (-0,9 %). Ce recul est toutefois nettement moins sensible qu’en mars, lorsqu’il avait atteint 4,5 %.

La consommation de biens fabriqués continue quant à elle de baisser, mais à un rythme inférieur à mars (-0,3 % contre -0,6 %). En avril, les ménages français ont davantage consommé en habillement-textile (+0,5 %), avec notamment une hausse des achats de chaussures, signale l’Institut.

Sur les biens durables, la consommation a été portée en avril par les achats d’appareils électroménagers, de produits électroniques et d’équipements de communication, tandis que ceux de meubles ont connu une « nette baisse », d’après l’Insee.