La Baule : Jugée coupable du meurtre de son conjoint, elle écope de vingt ans de prison

Le crime avait suscité un vif émoi à La Baule et Pornichet. Deux ans après la mort de Jean-Charles Mahieux, gérant d’un magasin de motos, sa compagne a été condamnée lundi soir à vingt ans de réclusion criminelle par la cour d’assises de Loire-Atlantique. Cette femme âgée de 55 ans est jugée coupable du meurtre de son conjoint, rapporte Ouest-France.

Le 4 juin 2020, en rentrant de sa journée de travail, l’homme de 52 ans avait été mortellement blessé au thorax par un coup de fusil tiré dans son logement de Pornichet. Désespérée et en colère après l’annonce d’une rupture définitive, Karine B. était allée chercher une arme puis avait appuyé sur la détente à bout portant. Elle avait ensuite rangé le fusil et les munitions et avait recouvert la victime d’une couette.

Elle avait été retrouvée le lendemain par les secours, inconsciente à proximité du corps sans vie, après avoir ingéré une forte dose de médicaments. Au cours de l’audience, Karine B. a demandé pardon aux proches de Jean-Charles Mahieux.